Le Venezuela

La FANB sauve des soldats enlevés par des irréguliers colombiens

Le vice-président sectoriel de la souveraineté politique, de la sécurité et de la paix et ministre du Pouvoir populaire pour la défense de la Force armée nationale bolivarienne du Venezuela, le général Vladimir Padrino López a rapporté ce lundi que, dans le cadre de l’opération Centennial Eagle, les huit soldats avaient été secourus kidnappés par Groupes armés irréguliers colombiens, depuis début mai.

À travers son compte officiel sur le réseau social twitter, Padrino López a publié une déclaration dans laquelle il a souligné que «nous avons déployé d’énormes efforts pour parvenir au rétablissement des frères patriotiques, que nous avons heureusement déjà avec nous sains et saufs. ».

«À cette époque, accompagnés d’un excellent groupe de médecins militaires, nous prodiguons des soins à 8 courageux patriotes qui, enlevés par des groupes criminels colombiens, ont été secourus aujourd’hui dans l’État d’Apure. Rien ne nous arrête », a déclaré le ministre vénézuélien de la Défense, le général Vladimir Padrino, sur son compte Twitter.

Ensuite, «la discipline, le courage, la loyauté et le professionnalisme dont ont fait preuve ces combattants qui reviennent dans nos rangs ont été exaltés, non seulement pour avoir risqué leur vie sur le champ de bataille en accomplissant le serment de défendre la nation, mais aussi pour maintenir une haute moralité et une volonté inébranlable. esprit de corps dans des circonstances extrêmement difficiles ».

Le FANB a précisé que, sur les instructions du président vénézuélien Nicolás Maduro, « nous continuerons à lutter contre les organisations criminelles qui ont l’intention d’utiliser le territoire national sacré pour commettre des crimes transnationaux qui affectent la paix, le développement et la stabilité du pays ».

Vous trouverez ci-dessous le texte intégral de la déclaration officielle:

COMMUNICATION OFFICIELLE DE LA FORCE ARMÉE NATIONALE BOLIVARIENNE

L’armée nationale bolivarienne informe avec une insondable approbation qu’aujourd’hui, 31 mai de l’année en cours, les huit (08) militaires militaires enlevés par des groupes armés irréguliers colombiens depuis le début de la même année, ont été secourus grâce à l’opération « Centennial Eagle ». Mois . Comme cela avait été récemment communiqué, nous avions déployé d’énormes efforts afin de parvenir au rétablissement des frères patriotiques, que nous avons heureusement déjà avec nous sains et saufs. En revanche, nous faisons savoir au public que nous continuons à chercher deux (02) autres soldats.

Nous louons la discipline, le courage, la loyauté et le professionnalisme dont ont fait preuve ces combattants de retour, non seulement pour avoir risqué leur vie sur le champ de bataille en accomplissant le serment de défendre la nation, mais aussi pour maintenir un moral élevé et un esprit de corps inébranlable dans des circonstances extrêmement difficiles; En ce sens, ils bénéficieront de soins médicaux spécialisés ainsi que du soutien nécessaire pour garantir des conditions de santé optimales.

Nous sommes infiniment reconnaissants à tous ceux qui ont rendu possible ce sauvetage, en redonnant la tranquillité au sein de l’institution armée et en particulier à leurs familles, qui pourront bientôt les retrouver chez elles. Pour nous, la vie et l’intégrité physique de nos soldats ont toujours été au-dessus de tout; Par conséquent, nous rejetons catégoriquement les médias et les manipulations de longue haleine des faiseurs d’opinion publique, qui ont tenté de politiser la violence incarnée par les factions terroristes à la frontière colombo-vénézuélienne, et en particulier une situation aussi regrettable que celle-ci.

Conformément aux instructions précises données par le citoyen Nicolás Maduro Moros, président constitutionnel de la République bolivarienne du Venezuela, notre commandant en chef, nous continuerons de lutter contre les organisations criminelles qui ont l’intention d’utiliser le territoire national sacré pour commettre des crimes transnationaux qui affectent la paix. , le développement et la stabilité du pays.

Chávez vit … la patrie continue!

Indépendance et patrie socialiste … Nous vivrons et gagnerons!

Indépendance ou rien!

Toujours fidèle … Jamais de traîtres!

Le soleil du Venezuela est né dans l’Essequibo!

Caracas, le 31 mai 2021

VLADIMIR PADRINO LÓPEZ

Général en chef

Les huit soldats libérés font partie d’un groupe spécial envoyé dans l’entité de Llanera dans le but d’entrer dans les camps irréguliers installés autour de La Victoria et d’El Ripial, villes de la municipalité de José Antonio Páez, à la frontière de la Colombie.

Ils sont arrivés sur les lieux le 23 avril et ont été pris en embuscade par des groupes irréguliers colombiens qui avaient déjà des informations sur cette opération. Les informations leur auraient été divulguées par l’armée vénézuélienne qui fait déjà l’objet de poursuites pénales.

Le 15 mai dernier, le ministre de la Défense Vladimir Padrino López a dénoncé à la communauté internationale la « capture au combat » de ces huit soldats. Il a déclaré que le 9 mai, ils avaient reçu un certificat de vie envoyé par leurs ravisseurs. Il a précisé que le ministère vénézuélien des Affaires étrangères a pris contact avec le Comité international de la Croix-Rouge pour la livraison des otages.

Les combats à Apure ont commencé le 21 mars. Padrino López a déclaré qu’ils se battaient contre « un groupe armé violent » qui a l’intention de prendre possession d’un morceau de territoire vénézuélien pour renforcer leurs activités de trafic de drogue. Le président Nicolás Maduro décrit ces groupes comme « assoiffés de sang » pour leurs méthodes de guerre, qui incluent la pose de mines antipersonnel qui ont blessé plusieurs militaires.

Vous pourriez également aimer...