Le Venezuela

La foire électorale a activé 500 points avec 1000 machines pour former l'électeur

Le président du Conseil national électoral (CNE) a rapporté ce lundi après-midi que la Foire électorale qui a débuté ce lundi jusqu'au 12 novembre, a activé 500 points avec un millier de machines pour que le peuple vénézuélien puisse prendre connaissance du processus électoral.

Il a également assuré que deux audits seront effectués cette semaine, l'un des carnets de vote et l'autre du Logiciel. «À ce jour, nous avons 500 points avec 1000 machines à voter pour que l'électeur se familiarise et connaisse le fer à cheval imprégné d'éléments biosanitaires, dans la simulation électorale 381 points ont été affichés», a déclaré Alfonzo dans une interview à VTV.

Il a expliqué que le processus qui a commencé ce lundi cherche à renforcer le processus, "ce que nous recherchons avec ces organes de contrôle, c'est le renforcement des coopérations, qu'elles soient régionales ou mondiales, basées sur le respect de la démocratie et l'autodétermination des peuples". dit le président.

La distribution des machines dans tout le pays est disponible sur le site officiel de la CNE, où les électeurs peuvent voir leur statut et là les points et les machines qui ont été arrangés pour chaque entité seront affichés.

«La machine est conçue pour servir les personnes souffrant de tout type de handicap; le vote assisté est toujours en vigueur, il n'y a pas de modification qui porte atteinte aux droits déjà consolidés.

Il a ajouté qu'il est possible qu'un autre exercice soit organisé avant le 6 décembre, afin de soutenir le processus. De même, il a assuré que la CNE garantit une campagne électorale équilibrée, "plus de 90% des organisations sociales ont décidé de participer et c'est déjà un gage de démocratie", a-t-il déclaré.

Concernant la campagne électorale au niveau des médias, il a indiqué qu'il a été proposé d'augmenter les espaces pour la campagne, de maintenir un alignement qui devrait car cela renforce la participation des réseaux sociaux, des électeurs et de la communauté internationale ", a-t-il expliqué, Dans le même temps, il a rappelé que les médias sont constamment surveillés pour savoir comment ils gèrent la question électorale.

Il a souligné que le processus électoral passera par 17 audits, «nous sommes passés par le registre électoral, le processus de postulation où nous avons déterminé que 53% des candidats sont des femmes et 47% des hommes. Le modèle électoral a également été fait, celui du logiciel et cette semaine sera celui du cahier de vote et de la totalisation », a-t-il expliqué.

Alfonzo a également souligné le caractère historique et démocratique de ces foires, «elles font partie de notre histoire institutionnelle. En ce moment, nous avons un processus électoral appelé dans des conditions politiques, sociales et sanitaires, où la variante de la lutte contre le covid-19 nous a fait innover, nous mettre en phase avec toutes les revendications », a-t-il ajouté.

Vous pourriez également aimer...