Le Venezuela

La troisième usine de matières recyclables inaugurée à Anzoátegui

« La troisième usine de recyclage pour Peace and Life a été inaugurée dans l’État d’Anzoátegui, une alliance qui protège sans aucun doute un avenir véritablement durable et durable pour tous », a annoncé le député à l’Assemblée nationale et commissaire présidentiel pour la paix et la vie, Alexander « Mimou » Vargas après avoir coupé le ruban pour le laisser ouvert.

Situé dans le secteur de La Montañita de Anaco, il rejoint le travail des usines déjà installées dans les États de Miranda et de Bolívar pour la transformation des déchets solides en produits finis au profit de la ville tels que les aires de jeux, les arrêts écologiques, le bois plastique, les tuyaux pour systèmes d’irrigation, bancs, tables, chaises, bureaux, poubelles, entre autres produits.

Vargas a souligné qu’en alliance avec le pouvoir populaire, la Route Communale Por La Paz y Por La Vida est consolidée, afin d’organiser toute la communauté pour collecter de leurs maisons, en tant que sites de production, tous les matériaux qui peuvent être recyclés pour les transformer en avantages directs pour les secteurs.

De son côté, la directrice régionale du Minec, Katiuska Homsi, a souligné qu’avec ce centre de traitement, ils « travailleront en harmonie avec le critère de circularité, avec le recyclage nous voulons non seulement réduire l’exploitation de la matière première, mais aussi réduire la quantités de déchets tels que le plastique, qui atteignent nos sites d’élimination finale, encombrant les espaces, avec des taux de dégradation super lents quand nous pouvons encore les réutiliser ».

Le responsable a rappelé qu’avec Luis Marcano, d’abord en tant que maire et actuellement en tant que député et protecteur de l’entité, plusieurs initiatives ont été menées pour faire d’Anzoátegui un État puissant en termes de recyclage.

Pendant ce temps, le président de la Venezuela Recicla Corporation et directeur national de l’écosocialisme pour la paix et la vie, Ronell Álvarez, a indiqué que l’objectif est d’installer 10 usines avec le soutien de Minec.

Il a déclaré que des centres de recyclage sont en cours dans les États de Mérida, Lara, Monagas, Táchira, Trujillo, Carabobo et Sucre « dans le but de transformer le Venezuela en une puissance environnementale ».

Inauguration de l’usine d’Anzoátegui

Vous pourriez également aimer...