Le Venezuela

La vaccination de masse progresse dans les régions

Samedi 29 mai dernier, la deuxième phase de vaccination de masse contre le coronavirus a été lancée après la distribution de 1,3 million de doses. Selon le chef du portefeuille Santé, Carlos Alvarado, l’objectif est d’avoir vacciné 70% de la population d’ici décembre.

À Cojedes, ils donnent la priorité aux personnes âgées

La vaccination de masse contre le coronavirus a commencé dans l’État de Cojedes ce week-end. Quelque 1 300 doses entre Sinopharm et Spoutnik-V sont arrivées à l’hôpital Egor Nucete de San Carlos, le principal hôpital de l’entité.

L’information a été offerte par le chef des soins infirmiers du centre de santé, Yajaira Ruíz, qui a également souligné que les vaccins sont destinés aux personnes âgées qui sont convoquées par le système Patria; au personnel de santé et au personnel de sécurité qui ont été laissés pour compte dès le premier jour de vaccination.

En ce sens, Ruíz a expliqué que les vaccins ont également été placés à l’hôpital «Joaquina de Rotondaro» de la municipalité de Tinaquillo, où un nombre similaire de médicaments chinois est arrivé, et que le personnel de santé continuera à s’occuper de la population selon les rendez-vous assignés. par SMS via la plateforme Patria et le système du ministère de la Santé, où les personnes peuvent s’inscrire pour opter pour leur vaccin.

Environ 1300 doses entre Sinopharm et Spoutnik-V, sont arrivées à l’hôpital Egor Nucete à San Carlos

Au Portugal, ils prévoient d’augmenter les centres de vaccination

Au Portugal, les 148 premières personnes âgées ont été vaccinées contre le covid-19, au cours de la première journée de la deuxième phase du plan de vaccination de masse qui a débuté ce week-end dans les deux hôpitaux sentinelles de l’État.

José Aldana, directeur de la santé dans la région, a rapporté qu’à ce stade, des personnes de plus de 60 ans sont inoculées avec le vaccin russe Spoutnik V, dont 820 doses sont disponibles: 320 à l’hôpital de Guanare et 500 à celui d’Acarigua. Araure.

Il a indiqué que le produit biologique est administré après la sélection aléatoire des bénéficiaires à travers le système Patria et a souligné qu’à partir de ce lundi, la vaccination du personnel de santé qui reste à recevoir des soins sera également garantie.

Aldana a souligné que les deux hôpitaux sentinelles de Portuguesa continueront à être actifs cette semaine avec la vaccination et a annoncé qu’il est prévu d’ouvrir 21 autres centres, « qui sont déjà affectés et avec les refroidisseurs appropriés » pour garantir la préservation de la biologie .

Ce week-end, ils ont immunisé 148 personnes âgées

À Anzoátegui, 840 personnes ont été vaccinées ce week-end

L’unique autorité sanitaire de l’État d’Anzoátegui, le Dr Yemaira Villasmil, a rapporté ce lundi 31 mai que deux points supplémentaires seront activés pour la deuxième phase de vaccination de masse contre le coronavirus. Celles-ci s’ajoutent à celles établies depuis le samedi 29 mai à Barcelone (2) et à El Tigre (1).

Le porte-parole a déclaré que ces nouveaux centres de vaccination seront situés dans la zone ouest, plus précisément dans la ville de Clarines, et dans la zone centrale, à Anaco.

Concernant le nombre de vaccinés au début de la deuxième phase, il a souligné qu’ils ont réussi à desservir un total de 840 personnes.

Il a expliqué que dans les hôpitaux sentinelles Luis Razetti à Barcelone et Felipe Guevara Rojas à El Tigre, l’antigène a été appliqué à 376 personnes âgées.

Villasmil a indiqué que quelque 317 agents du secteur de la santé avaient également été vaccinés dans les trois points activés dans l’État samedi et dimanche. 147 vaccins ont également été administrés au personnel militaire.

Dans l’entité, plus de 11 mille personnes ont été vaccinées depuis le 22 février de cette année

Plus de 4 mille Guaireños ont été vaccinés depuis samedi

Des personnes de moins de 59 ans, des patients chroniques ou des personnes handicapées physiques, ont été soignées au cours du troisième jour de la journée de vaccination de masse, au centre sportif José María Vargas de La Guaira.

Il y avait 4 690 Guaireños qui ont été vaccinés jusqu’à ce lundi, avec le Spoutnik V russe et ils ont déjà commencé à appliquer la VeroCell chinoise de Sinopharm, pour soigner «les personnes de moins de 59 ans, les patients séropositifs ou atteints de cancer et atteints de maladies chroniques, « a-t-il dit. L’Autorité sanitaire unique de La Guaira, le Dr Yadira Castillo.

Il a précisé que samedi les journées se sont fermées avec 1 500 personnes vaccinées et dimanche 1 400 personnes, et ce lundi avec 1 390 doses appliquées, dans les trois points aménagés dans la région.

« Nous nous occupons des personnes qui se sont inscrites sur la page du ministère de la Santé, qui a été activée pour ceux qui sont enregistrés dans le système Patria, ils doivent encore avoir leurs dossiers médicaux ou rapports sur toute pathologie chronique pour être vaccinés », Castillo mentionné.

Il souligne qu’une zone d’observation et d’attente a été mise en place, dans les centres de vaccination, pour «observer les patients âgés ou chroniques pendant une durée de 15 minutes, voir s’il y a eu une réaction médicale, et jusqu’à présent aucune n’est survenue».

Photo: Cirilo Hernández

Avec les informations des correspondants Alimar Bueno, Kariney Pimentel, Vivian Ariza et Luis Ortega

Vous pourriez également aimer...