Le Brésil

L'acte de Noël rappelle la mort de près de 190000 personnes par Covid-19 dans le pays

São Paulo – Les manifestants se sont réunis aujourd'hui (23) pour Noël à Brasilia pour se souvenir du nombre de morts résultant du covid-19 dans le pays, qui est proche de 190 mille, et de toutes les nécropolitiques menées par le gouvernement fédéral. Respectant le protocole de prévention de la contagion par le nouveau coronavirus, les militants ont mis en scène la naissance de Jésus devant le Congrès national et également sur la route du plan pilote.

Avec des banderoles et des affiches, ils ont attiré l'attention sur la négligence et la «supercherie» avec lesquelles le gouvernement et Jair Bolsonaro ont traité la pandémie depuis son début, pour le retard dans l'acquisition de vaccins pour protéger la population et aussi pour «la connivence de la justice avant de tous les crimes commis par les miliciens de Planalto ».

La loi de Noël était également contre la perte des droits sociaux et de sécurité sociale de ceux qui travaillent, la souveraineté nationale et les incitations gouvernementales à la violence, aux préjugés, au racisme, au féminicide, à la haine et aux différences. Et, aussi, à la destruction de l'environnement. Les articulations de Bolsonaro avec le centão, pour rester au pouvoir, ont également été rappelées.

Noël et solidarité

«Ce qui nous pousse à accomplir davantage cet acte, c'est la solidarité et la complicité. Nous pensons à une situation impliquant la crèche, dans laquelle une femme du peuple va accoucher et ne trouve aucune aide. Et ce sera un amour si profond qu'il renforcera en chaque personne le dépassement, la résistance, la solidarité et promouvra l'union dans la défense de la vie, des droits, de l'égalité et de la paix », a déclaré Zé Regino, directeur de nombreuses performances du groupe qui il rassemble des personnes d'âges et de professions différentes, telles que des acteurs, des directeurs de théâtre et des producteurs culturels.

Pour les militants, l'acte de Noël célèbre la naissance d'un amour qui prévaudra sur toute la haine répandue par le fascisme, l'individualisme, l'ambition excessive, l'autoritarisme et la violence.

«Et avec cet amour semencier, il y a aussi l'indignation nécessaire pour amener les gens à lutter contre chacune des cruautés inscrites dans le scénario du néolibéralisme brutal assumé par ceux qui ont donné le coup d'État parlementaire, juridique et médiatique dans la démocratie brésilienne, avec la déposition de Dilma Rousseff, la première femme élue deux fois présidente du Brésil », a déclaré Leda Gonçalves, de l'organisation.

Ce Noël, les organisateurs veulent la naissance, la croissance et la plénitude d'un Brésil pour garantir à sa population une santé publique et une éducation de qualité, la justice pour les persécutés et les lésés, le travail, l'emploi, les revenus et la retraite, la terre pour qui ça marche, de la nourriture pour ceux qui ont faim et de l'eau pour ceux qui ont soif. «C'est avec amour, force et détermination que nous gagnerons le combat pour les Fora Bolsonaro, Mourão et Centrão!»

Vous pourriez également aimer...