Le Venezuela

L'aéroport de Maiquetía a une nouvelle piste

Le ministre du Pouvoir populaire des transports, Hipólito Abreu, a inauguré hier la piste secondaire 10R-28L de l'aéroport de Maiquetía, dans l'état de La Guaira, exécutée avec une main-d'œuvre 100% vénézuélienne et qui optimisera le travail de cette aérogare.

Les autorités ont indiqué que les travaux réalisés étaient la réhabilitation, l'agrandissement et l'extension de la voie de circulation fox, qui devient la piste secondaire 10R-28L de l'aérogare.

«Les travaux ont consisté en la remise en état complète de la chaussée, la réparation de l'affaissement et l'amélioration de la couche d'asphalte, l'élargissement de 15 mètres de chaque côté, l'allongement de 100 mètres, la réhabilitation de la couche porteuse et la construction de travaux civils et électriques pour le système de balisage, tout cela exécuté avec une main-d'œuvre à 100% vénézuélienne », a expliqué le vice-ministre du transport aérien, Ramón Velásquez Araguayán.

Maiquetía reçoit des travaux à fort impact pour améliorer les services et les infrastructures. Cela élargit les opérations aériennes de cet aéroport principal du Venezuela et offre également un plus grand bien-être aux passagers.

Freddy Borges, directeur de l'aéroport de Maiquetía, a souligné que «2700 mètres de la piste alternative ont été réhabilités, de sorte que l'aéroport de Maiquetía dispose de deux pistes, une à gauche et une à droite, l'une étant utilisée comme alternative et une autre comme principal, après avoir obtenu la certification Inac ».

Il a souligné qu'ils maintiennent un plan de travail pour la récupération de la piste, du roulage, du système d'atterrissage et de dédouanement, ainsi que des zones de contrôle en vol et autres, malgré la crise économique du pays et la pandémie COVID-19.
Nouveaux vols. Les compagnies aériennes Aeropostal, Turpial et Venezolana reprennent leurs vols commerciaux vers Margarita et la République dominicaine après huit mois de chômage en raison du covid-19.

De l'aéroport international Arturo Michelena, à Valence, Turpial se rendra en République dominicaine, à partir du lundi 7 décembre, avec une fréquence à Saint-Domingue et deux à Punta Cana. Les passagers sont tenus de porter des masques et le test PCR pour covid -19 négatif, pas plus de 48 heures après sa réalisation. Les billets coûtent entre 200 $ et 300 $ selon la destination.

De son côté, Aeropostal propose deux vols quotidiens au départ de Maiquetía – Porlamar – Maiquetía, du 30 novembre au 10 janvier 2021. Le prix de leurs billets est en devises étrangères. Il en coûte un aller-retour à 80 $ et 40 $ un aller simple.

Pendant ce temps, la compagnie aérienne vénézuélienne de Zulia a annoncé dans son profil dans les réseaux et les agences de voyages qu'elle reprendrait les opérations de Maiquetía vers la République dominicaine, afin qu'ils établissent leur itinéraire et leur fréquence de vol, qui doivent être approuvés par l'autorité aéronautique du pays.

Vous pourriez également aimer...