Le Brésil

l'agence de régulation du secteur des télécommunications

LE Anatel est l'agence de régulation du secteur brésilien des télécommunications. Ses principaux rôles sont de superviser et de modifier les normes du secteur, ainsi que de médiatiser les conflits entre les opérateurs et les consommateurs.

Apprenez-en plus sur Anatel dans cet article rédigé par BRIDJE en partenariat avec Politize!

Qu'est-ce qu'Anatel et pourquoi a-t-il été créé?

Anatel (Agence nationale des télécommunications), en termes simples, est le entité étatique chargée de réglementer le secteur brésilien des télécommunications, superviser, éditer les règles et arbitrer les conflits entre opérateurs et consommateurs. L'agence de régulation a été créée en 1997 dans le cadre d'un processus de privatisation des télécommunications brésiliennes.

Jusqu'à la fin des années 90, la fourniture de services de télécommunication (TV, internet, téléphonie mobile et fixe) il appartenait exclusivement à l'État, avec un monopole de Telebrás, une entreprise publique fédérale. Les problèmes du modèle étaient notoires: lignes téléphoniques coûteuses et demandes non satisfaites. À l'époque, 80% des lignées étaient concentrées dans les classes A et B, qui représentaient 16% de la population. Il y avait de longues attentes (deux à cinq ans) pour qu'une famille acquière une ligne, et ceux qui l'ont fait étaient considérés comme des privilégiés. Les gens parlaient du luxe d'avoir une ligne fixe à la maison!

Au milieu de ces difficultés, le gouvernement brésilien a décidé d'ouvrir le marché à d'autres entreprises pour explorer le secteur. La mesure la plus importante a été franchie par la loi 9.472 / 97, dite Droit général des télécommunications, qui a réorganisé le modèle précédent: l'État, plutôt que fournir services, deviendrait le réglementer garantir la compétitivité des prestataires et la qualité des services au bénéfice des utilisateurs.

Cette fonction de régulation du secteur a été confiée à Anatel, créée par la même loi générale sur la communication.

Anatel: autorité fédérale et agence de régulation

La loi générale sur les télécommunications, à la même étape où elle a établi les orientations du gouvernement pour réglementer le secteur, a donné à Anatel ses caractéristiques et ses bases de fonctionnement.

Selon l'art. 8 de la loi, Anatel est une «entité faisant partie du Administration publique fédérale indirecte, soumettre à régime municipal spécial et lié à Ministère des communications, avec la fonction de organisme de réglementation télécommunications ».

LE Administration indirecte il est composé d'entités qui exercent des fonctions d'État ou d'intérêt public, mais qui ne sont pas sous le commandement direct du pouvoir exécutif. Ces entités ont été créées pour décentraliser les pouvoirs de l'administration publique, en donnant une autonomie à des entités spécialisées. Les ministères et les départements d'État, par exemple, font partie de l'administration directe. De l'indirect, des entités comme Anatel et l'INSS.

La classification juridique d'Anatel, au sein de l'administration indirecte, est de autarcie fédérale. Les autarchies sont créées par la loi et poursuivent l'objectif fondamental de l'administration indirecte: être des entités autonomes et spécialisées dans un service d'intérêt public ou une fonction étatique. Anatel a son propre CNPJ et ses propres règles internes, bien qu'il exerce les pouvoirs de l'exécutif fédéral.

En savoir plus sur les municipalités ici!

Plus précisément encore, Anatel est une entreprise agence de régulation, autarcie créée dans le but de donner un traitement technique et dépolitisé à la régulation d'un certain secteur. D'autres exemples d'agences de régulation sont l'ANCINE (Agence nationale du cinéma) et l'ANVISA (Agence nationale de surveillance sanitaire).

Mais l'influence de l'Etat n'est pas faible, malgré toute l'autonomie accordée à l'entité. Premièrement, le président et les quatre membres du conseil d'administration d'Anatel sont nommés par le président de la République, avec l'approbation du Sénat fédéral. Deuxièmement, comme le dit l'article cité dans la loi, Anatel est «lié au ministère des Communications», Ce qui signifie être sous la supervision constante du pouvoir exécutif, et doit se conformer à ses directives et plans pour le secteur, tout en étant responsable de ses performances. Après tout, le service fourni par Anatel est toujours Publique, et doit être conforme aux objectifs de l’administration publique.

Que fait Anatel?

Lors de sa création, Anatel a été chargé de moderniser le secteur, garantir le meilleur environnement pour le consommateur et élargir l'accès aux services de télécommunication. Enfin, réglez-le avec des règles qui fournissent ces objectifs.

Anatel est donc responsable de éditer les normes pour le secteur des télécommunications, établir les normes à respecter par les fournisseurs, garantir la fourniture adéquate de services et autoriser l'exploitation de nouvelles entreprises, ainsi qu'approuver l'entrée de produits liés au secteur, tels que les téléphones portables ou les appareils radio.

La loi aussi: qu'est-ce que la 5g?

Son rôle de garant de services adéquats se fait principalement par le biais de sanctions contre les prestataires de services qui agissent de manière irrégulière. Ces sanctions peuvent être soit un simple avertissement, une amende ou une suspension temporaire des activités de l'entreprise. En 2018, par exemple, Anatel a infligé une amende de 30 millions de R $ à Oi pour la fourniture et la collecte de services non sollicités, en plus de l'avoir forcée à doubler les montants payés par les consommateurs.

Il fait même partie de son rôle de surveiller le marché, de promouvoir la compétitivité des entreprises et d'éviter la concentration du marché (monopoles et oligopoles).

Les règles édictées par Anatel sont généralement publiées sous forme d'ordonnances ou de résolutions, qui sont les moyens par lesquels une entité de l'administration indirecte exerce son rôle de régulation. Toutes les personnes concernées par ces actes sont tenues de leur obéir, étant donné les pouvoirs légaux d'une agence de régulation.

Service Clients

L'activité la plus connue d'Anatel est peut-être le service à la clientèle en conflit avec des fournisseurs de services qui violent les normes et les lois de l'industrie, la fameuse «plainte à Anatel».

Si les PROCON (Consumer Protection and Defence Program) sont les instances appropriées pour les réclamations générales des consommateurs, Anatel, spécialisée dans le secteur des télécommunications, est celle qui traite les réclamations des utilisateurs d'opérateurs de télévision, d'internet et de téléphone.

De plus, contrairement aux PROCON, Anatel n'agit pas directement pour résoudre le problème. En fait, cela ne fonctionne que comme moyen de communication. Le consommateur qui a déjà contacté l'opérateur et qui n'était pas satisfait du traitement peut déposer une réclamation sur le site internet de l'agence, et l'agence notifie au prestataire de services de répondre dans les cinq jours ouvrables. S'il n'y a pas de réponse ou si la réponse est insuffisante, le consommateur peut rouvrir la réclamation. Si le problème persiste, il peut enfin intenter une action en justice auprès de la justice.

Cependant, le service de l'agence ne se termine pas par la plainte. À la fin de chaque procédure, le demandeur peut évaluer l'entreprise. Avec ces informations et d'autres (telles que les évaluations, le temps ou l'existence d'une réponse), Anatel recueille des données pour évaluer les fournisseurs eux-mêmes. Des plaintes persistantes et un service inadéquat, par exemple, peuvent conduire à des sanctions contre les entreprises, qui, comme indiqué, peuvent partir de simples avertissements et conduire à des amendes millionnaires ou à des suspensions temporaires d'activités.

Connaissiez-vous déjà l'histoire d'Anatel? Commentez ici!

RÉFÉRENCES

Informations institutionnelles. Site Web d'Anatel.

Loi 9.472/1997 (loi générale sur les télécommunications).

Résolution Anatel 344/2003 (Règlement d'application des sanctions administratives)


Vous pourriez également aimer...