L'antichavisme maintient les aspirations de María Corina Machado aux élections présidentielles

Viens Venezuela (VV), le parti d'opposition Maria Corina Machadoa précisé ce vendredi que la candidature de l'ancien député libéral aux élections présidentielles du 28 juillet n'est pas exclue, après que l'opposition majoritaire a proposé comme candidate l'historienne Corina Yoris, compte tenu de la disqualification qui empêche le leader de cette formation de concourir. .

Grâce à X, le parti a expliqué que les anti-chavistes enregistreraient Yoris comme son « représentant unitaire » aux élections présidentielles « pendant que l'irritante disqualification est résolue » de Machado, ce qui l'empêche de se présenter aux élections publiques jusqu'en 2036.

En ce sens, il a souligné que « L'opposition aurait jusqu'à 10 jours avant les élections pour procéder au remplacement du nom et présenter María Corina comme candidate. »

L'article 63 du « Loi organique des processus électoraux » établit que les organisations « Ils peuvent modifier les candidatures qu'ils présentent et, par conséquent, remplacer les candidats jusqu'à dix jours avant le déroulement du scrutin. »

Ensuite, le Conseil National Electoral (CNE) « prendra des mesures pour informer les électeurs » sur « la modification ou le remplacement effectué »selon l'article.

Au cas où « le temps dans lequel la modification ou la substitution est effectuée est insuffisant pour effectuer le changement dans l'instrument électoral, les votes exprimés dans celui-ci seront crédités au candidat remplaçant », il ajoute.

Machado a annoncé vendredi la décision de nommer Yoris comme candidat de la Plateforme Démocratique Unitaire (PUD), la principale coalition d'opposition, une action qui fait partie d'un mécanisme convenu pour faire « face à cet obstacle »en référence à sa disqualification, ratifiée en janvier par la Cour suprême de justice (TSJ).

La gagnante des primaires d'octobre dernier a assuré qu'entre-temps, elle continuerait « en tournée dans tout le Venezuela » pour emporter « force et espoir dans tous les coins du pays »en même temps qu'il poursuivra sa lutte contre la disqualification, qu'il a qualifiée de « un acte irrationnel, totalement inconstitutionnel et lâche ».

Le CNE a ouvert jeudi la période d'inscription des candidats à la présidentielle, qui pourront officialiser leur candidature jusqu'à lundi prochain, selon le calendrier électoral.

Le Parti Socialiste Unifié du Venezuela (PSUV) au pouvoir a choisi comme candidat l'actuel président du gouvernement, Nicolás Maduro, qui a accepté la proposition des militants et sympathisants chavistes et se présentera aux élections en quête d'un troisième mandat consécutif.