Le Brésil joue un rôle de premier plan dans les discussions environnementales à la COP 27 – Jornal da USP

Pour Pedro Luiz Côrtes, la présence du président Lula à la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques est importante pour l’image du pays et apporte une perspective différente de celle du gouvernement actuel.

La question de l’Amazonie est également importante et doit être abordée différemment comme elle l’était et l’est dans le gouvernement actuel – Photo : freepick

Gleisi Hoffmann, président du Parti des travailleurs (PT), a confirmé que le futur président Luiz Inácio Lula da Silva devrait participer à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique de 2022, COP 27, à partir du 14.

« Le Brésil joue à nouveau un rôle de premier plan dans les discussions internationales sur l’environnement. Cette participation est très emblématique et montre que les pays ont grand espoir que les directions des questions environnementales seront très différentes de celles prises ces dernières années », analyse Pedro Luiz Côrtes, directeur de l’École des communications et des arts de l’USP et de l’Institut de l’USP. Énergie et environnement.

Pedro Luiz Côrtes – Photo : Reproduction/Appareil photo São Paulo

Pour le professeur, il y a plusieurs points importants à prendre en compte par le prochain gouvernement concernant les questions environnementales, mais il y aura une avancée notable : « Je crois que des changements, en fait, se produiront au moins dans deux ans, mais, dans 2023, le taux de déforestation devrait être réduit ».

Obstacles

Côrtes estime que des défis difficiles seront relevés par le futur président, parmi lesquels la nécessité de reconstruire le ministère de l’Environnement, l’articulation avec le caucus ruraliste, la régulation du marché des crédits carbone et autres : « Un autre enjeu est la révision de lois qui ont été approuvées pendant la période dite de la «porte ouverte», qu’il y a vraiment eu une libéralisation et une approbation de lois qui ne sont pas nécessairement axées sur l’environnement, mais qui causent plutôt du tort », souligne le professeur.

La question de l’Amazonie est également importante et doit être abordée différemment comme elle l’était et l’est dans le gouvernement actuel, commente Côrtes : «[É necessária] une articulation plus cohérente et un changement radical de l’axe de développement de l’Amazonie, privilégiant les projets durables, c’est-à-dire regarder l’Amazonie d’un point de vue beaucoup plus moderne, et non de la manière archaïque dont on l’a vue ces derniers temps ans ».

Côrtes analyse également qu’il est possible d’augmenter le taux de déforestation au cours des derniers mois qui restent dans le gouvernement de l’actuel président Jair Messias Bolsonaro. Il souligne que production agricole et déforestation ne vont pas de pair : « Il est possible de lutter contre la déforestation et d’augmenter la productivité des surfaces déjà utilisées pour les plantations. Ce n’est pas quelque chose à vivre, en fait, c’est une pratique à reprendre ».

Attentes

La présence du président Lula à la COP 27 est importante pour l’image du pays et apporte une perspective différente de celle du gouvernement actuel. Cependant, les ressources ne sont pas si nombreuses pour mener à bien tous les changements attendus : « La question des ressources est aussi un enjeu. Ils n’ont pas les ressources pour tout ça, pour faire ce qu’il faut faire », analyse Côrtes. Cependant, il donne l’exemple de la lutte contre le commerce illégal du bois, ce qui se fait déjà et est une action viable pour le moment.

La présence de Lula à la conférence montre ce que l’on peut attendre des prochaines étapes du futur dirigeant : « Le premier engagement international « officiel » de Lula à la COP montre que son attention aux questions climatiques sera très forte », souligne Côrtes.


Journal USP dans l’air
Jornal da USP no Ar est un partenariat entre Rádio USP et l’Escola Politécnica et l’Institut d’études avancées. Nonair, par Rede USP de Rádio, du lundi au vendredi : 1ère édition de 7h30 à 9h00, avec une présentation de Roxane Ré, et autres éditions à 14h00, 15h00 et 16h45 pm. À Ribeirão Preto, l’édition régionale est diffusée de midi à 12h30, avec une présentation de Mel Vieira et Ferraz Junior. Vous pouvez syntoniser Rádio USP à São Paulo FM 93.7, à Ribeirão Preto FM 107.9, via Internet sur www.jornal.usp.br ou via l’application Jornal da USP sur votre téléphone portable.