La Colombie

Le bureau du procureur demande qu'il y ait une incapacité pour les personnes asymptomatiques ou atteintes de covid-19 légère

21 août 2020-11 h 37 m.
Pour:

Colprensa

Le bureau du procureur général a mis en garde contre la situation dans laquelle se trouveraient des travailleurs asymptomatiques présentant des symptômes légers de covid-19, qui ne recevraient pas d'incapacité médicale à s'absenter de leur lieu de travail, affectant leur revenu parce qu'ils ne peuvent pas exercer leurs activités professionnelles.

Dans une lettre adressée au ministre de la Santé, Fernando Ruíz Gómez, l'organisme de contrôle a souligné que la mesure qui permet au médecin traitant de ne pas délivrer de certificat d'invalidité dans les cas positifs pour le covid-19 avec des symptômes légers ou absents et en il est plutôt recommandé de prioriser les modalités de travail à domicile ou de télétravail.

Pour le ministère public, il est alarmant de constater que les travailleurs des secteurs de la santé, de la construction, de la fabrication, de la surveillance, de la sécurité privée, du nettoyage et des toilettes, entre autres, qui ne peuvent pas effectuer des activités à domicile et doivent se rendre sur leur lieu de travail, ne bénéficient pas des Incapacité médicale à justifier l'absentéisme du travail devant l'employeur, car le fait de ne pas exercer l'activité pour laquelle ils ont été embauchés aurait pour conséquence qu'ils ne percevraient pas leur salaire.

De même, en l'absence du certificat d'invalidité, ils n'auraient pas le droit de recevoir la subvention économique de l'EPS ou de l'ARL, ce qui irait à l'encontre des droits fondamentaux du travailleur et de sa famille.

Lisez aussi: Le premier drive-in à Cali ouvre ce vendredi: découvrez ce que vous devez savoir pour y assister

<< Grâce à une action préventive, il a été possible d'établir qu'au 17 août 2020, de tous les cas positifs en Colombie, 81,22% correspondent à des cas avec des symptômes bénins et 10,90% des personnes du groupe qui ne manifestent pas de symptômes et en application du décret 1109 de 2020, ces personnes ne se verraient pas délivrer le certificat d'incapacité de travail pendant toute la durée de leur isolement obligatoire, chiffre qui sert de référence pour analyser à l'avenir les éventuels travailleurs touchés par le virus et la mesure de la décret », dit la lettre.

L'organisme de contrôle a demandé au ministère de la Santé de modifier le deuxième paragraphe de l'article 8 du décret 1109 de 2020, afin d'établir que, indépendamment du fait qu'un travailleur manifeste ou non des symptômes dus à la covid-19, l'incapacité de travail est reconnue par le temps total qui doit être isolé.

Ce qui précède, afin d'éviter que les droits des travailleurs ne soient violés, de garantir leur durabilité économique et de respecter les mesures sanitaires visant à contrôler la contagion et la propagation du virus.

Vous pourriez également aimer...