Le Venezuela

Le CNE ouvrira des enquêtes aux candidats pour violation du règlement de campagne électorale

Le Conseil national électoral (CNE) a indiqué ce samedi qu’il ouvrirait des enquêtes administratives à plusieurs candidats et partis politiques qui seront mesurés aux élections régionales et municipales de 2021, pour avoir enfreint les règlements sur la campagne électorale et la propagande.

Selon le communiqué de presse du corps électoral, les autorités du pouvoir électoral ont accepté à l’unanimité d’ouvrir des enquêtes administratives à David Uzcátegui, qui opte pour le poste de gouverneur de l’État de Miranda, en raison de la présence d’enfants dans ses pièces de propagande ; Luis Eduardo Martínez, candidat au poste de gouverneur de l’État d’Aragua, pour l’utilisation de symboles régionaux ; et Héctor Rodríguez, candidat au poste de gouverneur de l’État de Miranda, pour avoir combiné la gestion gouvernementale avec la campagne.

L’information indique que les candidats susmentionnés avaient été informés des manquements au règlement et n’ont pas apporté les corrections demandées, donc, outre l’ouverture d’enquêtes administratives, une mesure conservatoire de suspension immédiate des publicités diffusées à la télévision a été ajoutée.

De même, il a été convenu d’ouvrir une enquête administrative sur Gustavo Duque, candidat à la mairie de Chacao, pour l’utilisation de ressources publiques pour faire campagne pour l’élection ; au MUD, pour l’utilisation de symboles nationaux dans sa campagne ; au parti Compa, pour la présence d’enfants dans leurs pièces de propagande ; et le parti UPV, pour avoir dépassé les délais de propagande autorisés.

Les actions et éléments autorisés et non autorisés pour le développement des campagnes électorales sont contenus dans la loi organique des processus électoraux, dans son règlement général et dans le règlement spécifique sur la campagne électorale et la propagande pour les élections régionales et municipales 2021.

Vous pourriez également aimer...