Le Venezuela

Le Congrès espagnol approuve le soutien au dialogue au Mexique

La commission des affaires étrangères du Congrès des députés espagnol a approuvé aujourd’hui une proposition visant à « promouvoir le processus de dialogue et de négociation sur le Venezuela, en protégeant le bien-être du peuple vénézuélien et sa souveraineté » qui a été élevée par le parti United We Can et qui comprenait le soutien du Parti socialiste ouvrier espagnol (Psoe) —après avoir demandé quelques variantes—, en plus des votes favorables d’EHBildu, d’Esquerra Republicana Cataluña (ERC) et du Parti démocrate européen catalan (Pdcat).

La députée de United We Can Lucía Muñoz Dalda a présenté la proposition dans laquelle elle souligne la nécessité « d’encourager le gouvernement du Venezuela et l’opposition à poursuivre le processus engagé » et de « défendre la souveraineté du peuple vénézuélien de la diversité socio-politique de le pays » à la fois, ils soutiennent les efforts déployés par les gouvernements du Mexique, de la Norvège, de la Russie et des Pays-Bas.

Muñoz Dalda a également réfléchi dans son discours sur la nécessité d’une politique étrangère courageuse et au plus fort des conflits et des défis à venir, et s’est demandé si les partis Vox et Popular (PP) – les seuls à ne pas avoir endossé l’accord en question – va abandonner sa politique de soutien aux coups d’État en Amérique latine.

Pour sa part, la députée Gemma Araujo Morales, du Psoe, est intervenue pour ajouter quelques points à la proposition et a déclaré que son parti s’attend à la levée des sanctions qui affectent le Venezuela, des élections libres sont organisées et une solution à la crise migratoire est abordée. .

Le document final de la proposition avec ses modifications sera connu dans les prochains jours.

Ici vous pouvez voir le débat de la minute 2.28.

Vous pourriez également aimer...