Le Venezuela

Le Conseil de sécurité de l’ONU recommande la ratification de Guterres

Le Conseil de sécurité de l’ONU a recommandé mardi la réélection d’António Guterres au poste de secrétaire général de l’organisation pour un second mandat de cinq ans, qui débuterait en janvier prochain, rapporte EFE.

Cette recommandation, l’étape la plus importante dans la nomination du chef des Nations Unies, ira désormais à l’Assemblée générale, l’instance dans laquelle siègent les 193 États membres, qui doit ratifier la nomination.

Guterres n’a aucune opposition officielle d’aucun autre candidat, donc sa continuité à la tête de l’ONU est considérée comme acquise depuis un certain temps et devrait devenir officielle la semaine prochaine.

Le Conseil de sécurité s’est réuni mardi à huis clos pour se prononcer sur la réélection du diplomate portugais, entré en fonction en 2017 et qui continue de bénéficier du soutien des cinq puissances avec droit de veto (Etats-Unis, Chine, Russie, France et le Royaume-Uni).

La recommandation du Conseil a été approuvée par acclamation, a déclaré le président actuel de l’organe, Sven Jürgenson, aux journalistes à la fin de la réunion.

« Nous avons tous vu le secrétaire général en action et je pense qu’il a été un excellent secrétaire général », a déclaré le diplomate, qui a souligné le caractère de « bâtisseur de ponts » des Portugais et sa capacité à « parler à n’importe qui ».

« Il a prouvé qu’il était digne de ce poste au cours de ses cinq années de mandat », a déclaré Jürgenson.

Suite à la décision d’aujourd’hui, l’Assemblée générale doit officialiser la nomination lors d’une réunion plénière qui, selon des sources diplomatiques, devrait avoir lieu le 18 juin.

Avant d’arriver au siège de l’ONU, Guterres – qui a 72 ans – a été pendant une décennie Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés et, auparavant, il avait été Premier ministre du Portugal (1995-2002).

Vous pourriez également aimer...