Le Venezuela

Le Conseil législatif de l'État de Bolívar se déclare en session permanente

Le président du Conseil législatif de l'État de Bolívar, Adimar Hernández, de la salle Manuelita Sáenz, a rapporté en session ordinaire que les législateurs se déclarent en session permanente jusqu'au 5 janvier 2021, «pour accompagner le brave peuple vénézuélien, imprégné de L'esprit du Liberator a surmonté toutes les difficultés imposées par le blocus criminel impérialiste auquel il est soumis.

Cette session a également permis de faire le point sur les travaux parlementaires à ce jour, qui ont comporté 86 sessions, dont 68 sessions ordinaires, 12 sessions extraordinaires et six (6) sessions extraordinaires, a expliqué le président.

Les législateurs ont adopté trois lois importantes; Loi de suppression et de liquidation de l'Institut régional autonome de technologie agricole de l'État de Bolívar (IRTAB), la loi de réforme partielle du règlement intérieur et débat du Conseil législatif de l'État de Bolívar et le projet de loi sur le budget des dépenses publiques des ressources de l'État Bolívar, correspondant à l'exercice 2021.

La loi spéciale pour la promotion et la protection des investissements productifs de l'État de Bolívar a également été approuvée lors de la première discussion et dans le cadre des travaux parlementaires, les demandes de crédit supplémentaire, nécessaires au fonctionnement normal des activités de l'État, ont été évaluées et approuvées par de la Commission permanente de l'économie, des finances, du bureau du contrôleur et des infrastructures,

Enfin, les parlementaires du CLEB se sont dits attentifs à toute exigence de l'Exécutif national et régional, «la session permanente implique que tout ce que notre approbation exige par la loi, il en sera ainsi, pour que cette fin d'exercice se fasse sans aucune difficulté», Dit le député Hernández.

Vous pourriez également aimer...