Le Venezuela

Le diplomate Alex Saab plaidera non coupable aux accusations portées par les États-Unis

Le diplomate vénézuélien Alex Saab, enlevé par les Etats-Unis (USA) le 16 octobre, plaidera non coupable des chefs d’accusation de « blanchiment d’argent », dont il est accusé par la justice américaine, comme l’a rapporté ce jeudi son avocat de la défense Henry Cloche.

Avec cette décision du responsable vénézuélien, les matrices faisant référence à Saab en train de « collaborer » et de mener des négociations avec le gouvernement américain sont démenties, selon un communiqué de la défense du diplomate.

L’envoyé spécial du Venezuela a été illégalement détenu au Cap-Vert le 12 juin 2020, lorsque l’avion dans lequel il voyageait a atterri dans la nation africaine pour faire le plein. Jusqu’au 16 octobre, ils l’ont gardé arbitrairement arrêté et sans preuves dans l’archipel, lorsque la justice américaine l’a kidnappé et transféré dans la ville de Miami en Floride, où ils le gardent prisonnier.

Le 18 octobre 2021, un tribunal de Miami a inculpé l’ambassadeur de huit chefs d’accusation, dont sept pour blanchiment d’argent présumé et un pour complot présumé en vue de commettre ce crime, tous disjoints par la défense avec des arguments solides.

La prochaine audience est prévue le 1er novembre, date à laquelle le diplomate comparaîtra devant le juge John O’Sullivan, après que l’avocat a rejeté sa caution.

Vous pourriez également aimer...