Le Venezuela

Le gouvernement national a installé l’état-major général pour les pluies

Les autorités du gouvernement bolivarien ont inspecté les bassins des principaux fleuves des États de Mérida et de Zulia, dans le cadre des actions de l’état-major national des pluies dans le pays, a rapporté le vice-ministre de la gestion des risques et de la protection civile, Eduardo Hurtado.

Il a rappelé que l’état-major général national, étatique et municipal est installé à tous les niveaux dans le cadre du plan national des pluies 2021 en raison de l’arrivée formelle de la saison des pluies, «avec l’intégration de toutes les instances, nous travaillerons pour garantir la prévention et évaluation des situations de risque face au phénomène pluviométrique afin de prendre en compte les effets qui peuvent survenir ».

En ce qui concerne la situation générée par les récentes pluies, il a souligné qu’avec le personnel des instances de l’état-major, composées du Système national de gestion des risques (SNGR), de la protection civile et des pompiers, des régions stratégiques de défense globale (REDI) et les zones opérationnelles de défense globale (ZODI), le pouvoir populaire organisé et les autorités régionales ont effectué des visites et des inspections pour l’évaluation des dommages et l’analyse des besoins dans la Sierra de Perijá, dans l’État de Zulia.

«En compagnie du gouverneur de l’État, Econ. Omar Prieto, la maire Betty Cifuentes de Zuleta, les frères indigènes Yukpas et, avec les organisations de l’entité, nous avons inspecté les bassins de Macoíta et Apón, ce dernier fournissant de l’eau à la ville de Machiques, pour vérifier les effets générés par les pluies intenses survenues cette semaine. ; la semaine dernière et nous évaluons avec les communautés autochtones ».

Il a souligné qu’ils ont également visité l’usine de traitement des eaux d’El Capitán, où des dommages ont été causés par la sédimentation à la suite de l’inondation des cours d’eau.

Le vice-ministre a souligné qu’ils surveillaient également les bassins de Chama et de Mucujepe, situés dans l’état de Mérida.

De même dans les rivières Onia et Culebrilla, qui alimentent le réservoir Onia, qui a été touché en raison de l’augmentation des débits due aux pluies constantes et abondantes de la semaine dernière, « qui a provoqué la vidange du réservoir et l’inondation dans le sud du pays agricole. area. del lago (…) « les autorités compétentes travaillent à la mise en œuvre d’actions correctives et préventives dans les causes pour éviter d’affecter la population en raison des éventuelles pluies qui, nous l’espérons, se poursuivront pendant toute la saison des pluies.

Il a rappelé que la saison des pluies dans le pays commence en mai et se termine en novembre, pour laquelle il a exhorté les citoyens à communiquer avec les autorités compétentes pour signaler les situations qui pourraient devenir une menace directe pour les fortes pluies.

Le vice-ministre a ratifié que l’état-major général, les quadrants de la paix et le pouvoir populaire organisé apporteront les solutions nécessaires pour garantir la sécurité et la protection de la vie de tous les citoyens. / Appuyez sur Mpprijp.

Vous pourriez également aimer...