Le Brésil

Le manque d’accès à Internet de qualité génère des inégalités dans la communication – Jornal da USP

Pour Vitor Blotta, l’idée du droit à la communication est aussi assez restreinte quand ce qui compte est de savoir si l’on peut être entendu par un grand nombre de personnes.

Bien que 80% de la population dispose d’internet, l’accès est de mauvaise qualité – Photo : Freepik

Dans des contextes d’inégalités technologiques et de communication, la désinformation et les discours d’extrême droite sont renforcés. L’éducation aux médias et un meilleur accès aux services Internet pour vérifier le contenu seraient des moyens d’atténuer ces inégalités.

Dans une interview avec USP Journal on the Air 1ère éditionle professeur Vitor Blotta, du Département de journalisme et d’édition de l’École des communications et des arts (ECA) de l’USP, explique qu’un accès Internet de qualité signifie « la possibilité d’accéder à divers sites et de vérifier des informations ».

+ Plus

Publié: 01/04/2022

Le professeur souligne que, malgré le fait que 80% de la population dispose d’internet, « cet accès est de mauvaise qualité ». Il poursuit en expliquant qu' »il existe généralement des forfaits prépayés qui impliquent uniquement l’accès, par exemple, à WhatsApp et Facebook ». En ce sens, l’utilisateur est coincé avec les informations contenues dans ces plateformes, ce qui rend difficile la vérification dans d’autres endroits, tels que les sites de vérification.

Pour Blotta, une autre inégalité concerne les conditions de participation aux médias. « Donc, l’idée du droit à la communication est aussi assez restreinte, surtout quand on dit que, sur internet, peu importe si tout le monde peut poster quelque chose : l’important, c’est quand on peut être entendu par un large nombre de personnes », dit-il.

éducation aux médias

Vitor Souza Lima Blotta – Photo : Sites USP

L’éducation aux médias et la littératie numérique pourraient aider à combattre ces inégalités dans les médias et à accroître la représentation, avec la participation de différentes ethnies, cultures et classes sociales. « On peut penser à une éducation aux médias avec certaines capacités liées à l’éthique et à la technique journalistique qui, dans une certaine mesure, doivent être diffusées par le reste de la société », souligne Blotta.

L’enseignant parle de communication empathique, l’un des points abordés en éducation aux médias, qui serait l’idée d’une communication apaisée et d’une écoute attentive et respectueuse — qui ne se voit pas dans un scénario aussi polarisé que celui actuel.

« Comme ça, on a aussi pu amener un peu plus de discussion, apprendre des différentes générations, classes sociales et groupes, au lieu d’attaquer, d’offenser », ajoute-t-il.

Événement

Le Département du journalisme et de l’édition de la CEA organisera le séminaire Désinformation, inégalités de communication et réglementation, en présence du Professeur David Nemer, de l’Université de Virginie. L’événement aura lieu le 4/8, de 14h à 16h. Pour plus d’informations, Cliquez ici.


Journal USP dans l’air
Jornal da USP no Ar est un partenariat entre Rádio USP et l’Escola Politécnica, la Faculté de médecine et l’Institut d’études avancées. Nonair, par Rede USP de Rádio, du lundi au vendredi : 1ère édition de 7h30 à 9h00, avec une présentation de Roxane Ré, et autres éditions à 10h45, 14h, 15h et 16h : 45h. À Ribeirão Preto, l’édition régionale est diffusée de midi à 12h30, avec une présentation de Mel Vieira et Ferraz Junior. Vous pouvez syntoniser Rádio USP à São Paulo FM 93.7, à Ribeirão Preto FM 107.9, via Internet sur www.jornal.usp.br ou via l’application Jornal da USP sur votre téléphone portable.

Vous pourriez également aimer...