Le Venezuela

Le pape dénonce l’esclavage des femmes et les inégalités de genre

Le pape François a assuré qu’« encore aujourd’hui il y a un esclavage des femmes » et que « les femmes n’ont pas les mêmes chances que les hommes », lors de l’audience générale tenue dans la salle Paul VI du Vatican, rapporte l’EFE.

Le pontife argentin a consacré aujourd’hui sa catéchèse à un appel aux chrétiens pour l’unité, pour ne pas créer de séparations sociales et de différences entre les deux sexes ou entre les personnes de religions différentes, mais a également rappelé aux nouveaux esclaves d’aujourd’hui et à quel point les femmes n’ont-elles pas la même Opportunités.

« Combien de fois entendons-nous des expressions qui méprisent les femmes ! Combien de fois avons-nous entendu : ‘Mais non, ne fais rien, ce sont des affaires de femmes’ », a déclaré Francisco.

« Les hommes et les femmes ont la même dignité, et dans l’histoire, encore aujourd’hui, il y a un esclavage des femmes : les femmes n’ont pas les mêmes chances que les hommes. Il faut lire ce que dit Paul : nous sommes égaux en Jésus-Christ », a-t-il ajouté.

Francisco también habló de las diferencias que en la antigüedad tenían esclavos y hombres libres y destacó que “esto también pasa hoy: tanta gente en el mundo, muchos, millones, que no tienen derecho a comer, no tienen derecho a educación, no tienen derecho au travail »

« Ce sont les nouveaux esclaves, ce sont ceux qui sont à la périphérie, qui sont exploités par tout le monde. Nous refusons à ces personnes la dignité humaine », a-t-il ajouté.

Il a également souligné que « tous les hommes et les femmes sont des enfants de Dieu, tous, quelle que soit la religion que nous ayons ».

Vous pourriez également aimer...