Le Venezuela

Le pourcentage de la population vaccinée à Yaracuy atteint 60%

Jusqu’à cette semaine, 521 865 personnes ont été vaccinées contre le covid-19 dans l’Etat de Yaracuy, qui représente 60% de la population de l’entité, comme l’ont confirmé ce mercredi les autorités sanitaires de l’Etat lors d’une conférence de presse.

Le président de la Société nationale de santé de Yaracuy (Corposalud), Alfredo Trejo, et l’épidémiologiste régionale, Carmen Yánez, ont indiqué que des journées de vaccination sont organisées quotidiennement dans les 14 centres de vaccination de masse et dans les 209 unités de soins réparties dans les 14 municipalités.

Trejo a souligné que 770 101 doses de vaccins contre le covid-19 sont arrivées à Yaracuy, entre le russe Spoutnik V, le chinois Sinopharm et les cubains Abdala et Soberana 2, et ils continuent constamment d’arriver sans s’arrêter. Il existe actuellement 247 848 doses des quatre produits biologiques en stock, distribuées dans tous les centres de vaccination de l’État.

Les enfants doivent être vaccinés

D’autre part, Trejo a signalé que les enfants de plus de 3 ans peuvent déjà être vaccinés, mais les parents ne les prennent pas car ils se laissent emporter par la mauvaise campagne que certains secteurs font contre les vaccinations Abdala et Soberana 2, qui sont les pour ce segment de la population.

Il a souligné que seuls 2 836 enfants âgés de 3 à 11 ans ont été vaccinés dans tout l’État, les parents ne souhaitant pas les vacciner.

Le médecin a assuré qu’il n’y a aucune raison de craindre ces vaccins et qu’il n’y a pas eu un seul cas indésirable dû à leur application, au-delà des réactions bénignes normales qu’il peut provoquer chez certaines personnes.

Le président de Prosalud a annoncé que le laboratoire de fabrication de Sinopharm a déjà certifié l’utilisation de ce vaccin pour les enfants de plus de 3 ans, de sorte qu’à partir de lundi prochain, il commencera également à leur être appliqué dans les centres de vaccination.

Pour sa part, Carmen Yánez a déclaré que l’alerte épidémiologique n’a pas cessé et qu’une surveillance constante est toujours maintenue, prélevant des échantillons et exhortant la population à ne pas baisser la garde et à maintenir des mesures de biosécurité, telles que l’utilisation de masques et la désinfection constante de la mains et des espaces fréquentés.

Yánez a mentionné que grâce aux journées de vaccination et aux mesures que chacun prend pour prendre soin de soi, les taux d’infectés ont considérablement baissé dans l’entité.

Ce mercredi par exemple, seuls 20 % des 580 lits alloués dans les centres de santé pour prendre en charge les personnes atteintes de covid-19 sont occupés, par rapport à il y a quelques mois, lorsque les chiffres devenaient alarmants, au point que la quasi-totalité de ces places , parfois, est devenu compromis.

Vous pourriez également aimer...