Le Venezuela

Le président syrien Bashar al Asad et sa femme testés positifs au COVID-19

Le président syrien Bashar al Asad et son épouse, Asma, ont été testés positifs au COVID-19, mais vont « bien » et leur état est « stable », a annoncé lundi la présidence dans un communiqué, selon l’AFP.

« Ils continueront leur travail pendant leur période d’isolement à la maison, qui durera de deux à trois semaines », a déclaré la présidence.

Asad, 55 ans, et sa femme, 45 ans, ont subi un test de diagnostic après avoir « remarqué des symptômes bénins similaires à ceux du COVID-19 », selon les mêmes sources.

Le ministère syrien de la Santé a signalé en début de mois une « augmentation des infections à coronavirus » et a appelé au « respect rigoureux des mesures de précaution ».

La Syrie a commencé à vacciner en février. Pour l’instant, le pays a reçu 5 000 doses du médicament chinois pour vacciner 2 500 agents de santé, selon le quotidien Al Watan.

La Syrie a également autorisé le vaccin russe Spoutnik V, selon son ambassade à Moscou, et bénéficiera également du système Covax, lancé par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour fournir des vaccins aux pays disposant de moins de ressources.

Les zones contrôlées par les autorités de Damas, soit environ les deux tiers du pays, ont jusqu’à présent enregistré près de 16 000 cas de covid-19 et un peu plus de 1 000 décès, selon les chiffres officiels.

Cependant, les médecins et les organisations humanitaires estiment que les chiffres réels sont beaucoup plus élevés, principalement en raison du faible nombre de tests de diagnostic.

Vous pourriez également aimer...