Le réseau de transmission des résultats a fonctionné efficacement sur 9-E

L’audit des télécommunications (phase II), correspondant à l’élection du gouverneur de Barinas le dimanche 9 janvier, a confirmé l’exactitude et l’efficacité de la plateforme technologique électorale.

C’est ce que rapporte le Conseil national électoral sur son compte Twitter et dans un communiqué de presse, dans lequel il précise que la procédure s’est déroulée le lundi 10 dans les locaux des fournisseurs de services de télécommunications Cantv et Movilnet.

L’information indique que dans cette activité, les auditeurs politiques, en collaboration avec des techniciens des sociétés susmentionnées et du CNE, ont effectué l’examen technique visant à mesurer l’exactitude et l’efficacité de la solution automatisée pour la transmission des résultats lors du dernier scrutin.

Les auditeurs réunis au siège du Cantv Network Operations Center (COR) ont analysé le fonctionnement de la plateforme de transmission et de réception des données des résultats de vote, vérifiant la configuration de la plateforme dans ses principaux composants.

La liste blanche fixe, composée des numéros de téléphone (303 au total) autorisés à maintenir une communication bidirectionnelle dans le réseau privé activé pour l’élection, a également été évaluée. Les configurations des serveurs et autres équipements, ainsi que les codes de sécurité des algorithmes cryptographiques (hachages) générés le samedi 8 janvier, n’ont donné lieu à aucun écart, une fois l’examen terminé.

Un processus similaire a également été effectué dans les installations de la société Movilnet, où la liste blanche mobile, composée de lignes de téléphone portable autorisées (998, au total) qui fonctionnaient sur le réseau privé sur 9-E, a également été vérifiée. Les configurations des routeurs (routeurs) et autres équipements utilisés le jour du scrutin ont été téléchargées et vérifiées, sans enregistrer d’anomalie ni d’altération des informations générées lors de la première phase de l’expertise technique.

Des représentants du Parti socialiste uni du Venezuela (PSUV), de la Table de l’unité démocratique (MUD), de l’Organisation du renouveau authentique (ORA), de l’Alliance pour le changement (APC), du Mouvement pour le socialisme (MAS) étaient présents à la phase II des télécommunications. audit. , Patria para Todos (PPT) et Union para el Progreso (Unión Progreso).

Grâce à la plate-forme de vidéoconférence, des représentants du Conseil latino-américain des experts électoraux (Ceela) et de l’Observatoire des affaires latino-américaines de la Chambre des députés de la nation argentine ont participé. Également, des membres des organisations nationales de surveillance électorale Réseau d’observation électorale, Assemblée de l’éducation (ROAE), Observatoire électoral vénézuélien (OEV) et Pueblo Digno.

Ce vendredi 14 janvier, l’audit de vérification citoyenne de phase II sera effectué dans les locaux de l’entrepôt numéro 3 du Conseil national électoral à Filas de Mariche.

★★★★★