Le Brésil

Le TST a jugé 318000 dossiers dans l’année, avec une réduction du temps de traitement

São Paulo – Le Tribunal supérieur du travail a statué 318053 poursuites cette année, soit une croissance de 6,3% par rapport à 2019 (299186). Selon le TST, le délai moyen de traitement des dossiers a baissé de 3,5%, passant de 541 à 522 jours. Les données, partielles, vont jusqu’en novembre. Pendant la majeure partie de l’année, le mouvement s’est produit à distance, en raison de la pandémie.

«La crainte de l’impact négatif du travail à distance sur la productivité a été surmontée. La méthodologie s’est démarquée comme une expérience réussie », déclare la présidente du TST, la ministre Maria Cristina Peduzzi. Elle note que le tribunal a utilisé des technologies avant la pandémie, telles que la plénière virtuelle et le processus judiciaire électronique (PJe).

La collection s’agrandit

Même ainsi, il y a eu une augmentation de 25,5% du nombre d’affaires en instance de jugement. Aujourd’hui, la collection de stock est passée d’environ 428 mille, en novembre 2019, à 504.225.

Entre autres, les cas les plus fréquents dans les cas qui ont atteint le TST étaient liés aux heures supplémentaires, au refus d’octroi de compétence et à l’externalisation. La plupart des affaires avaient une décision monocratique (un juge): 62,1%, contre 37,9% de celles jugées en séance.

Lire aussi

Vous pourriez également aimer...