Le Venezuela

Le Venezuela atteint 92% des patients guéris de la covid-19

Le vice-président exécutif de la République, Delcy Rodríguez, a rapporté ce dimanche qu'un total de 347 nouvelles infections ont été détectées dans le pays au cours des dernières 24 heures, 339 nouveaux cas communautaires et 8 nouveaux cas importés tous de Colombie.

Rodríguez a souligné qu'un total de 79 694 personnes se sont remises du covid-19 au Venezuela, ce qui représente 92% des personnes touchées.

Le vice-président a expliqué que l'État de Táchira mène dans le nombre de cas 99, suivi par le district de la capitale 42, Yaracuy 41, Lara 36 et Miranda 24, Carabobo 21, Aragua 18, Nueva Esparta 16, Anzoátegui 16, Zulia 08, La Guaira 07, Portugais 05, Apure 03, Sucre 02 et Falcón 01.

De même, il a rapporté le décès de cinq patients à la suite d'une infection à covid-19: 01 femme (66) Nueva Esparta, 01 homme (60) Apure, 01 femme (86) Zulia, 01 homme (75) Anzoátegui et 01 femme (70 ) Sucre. Avec ces chiffres, le Venezuela s'élève à 736 morts de la pandémie.

Il a précisé que 6 206 patients au total sont actifs, dont 98% dans le système national de santé publique et 2% dans des cliniques privées.

Lors d'une journée d'équilibre de la lutte contre le covid-19 et de l'avancement du plan 7 + 7 Plus, le président de la République, Nicolás Maduro, a souligné que «au Venezuela la méthode créée ici, 7 + 7, 7 jours de flexibilité générale et 7 jours de quarantaine consciente, volontaire et radicale, cela a fonctionné.

Le chef de l'Etat a souligné que les traitements thérapeutiques développés par des scientifiques vénézuéliens ont donné des résultats favorables supérieurs à 66%, tout en soulignant que la thérapie à l'ozone a permis, à 95%, la récupération des patients positifs au COVID-19.

Il a assuré avoir en main les études cliniques et scientifiques qui garantissent l'efficacité de la thérapie à l'ozone en tant que traitement complémentaire pour les patients modérés et sévères. "Maintenant, nous devons apporter la thérapie à l'ozone aux quatre coins du Venezuela", a-t-il déclaré.

De même, il a chargé de redoubler d'efforts et de se concentrer sur le sauvetage des vies, pour lequel il a ordonné à la Commission présidentielle pour la prévention, les soins et le contrôle du covid-19 d'examiner quotidiennement les hôpitaux sentinelles et les centres de soins de santé à travers le pays et de garantir leurs conditions optimales pour apporter la santé aux gens.

Il a souligné que le Venezuela était le premier pays au monde à recommander l'utilisation de masques "et nous l'avons tous fait volontairement et avec consentement".

Le dignitaire a annoncé que dans les prochains jours, le Venezuela recevra le vaccin chinois afin que le pays puisse participer à la phase III des études cliniques de ce médicament.

En ce sens, il a rapporté que l'ancien président du Honduras, Manuel Zelaya est arrivé dans le pays pour porter du Spoutnik-V, dans le cadre des essais du vaccin russe au Venezuela.

L'antiviral russe Favipiravir arrive au Venezuela

Le président de la République bolivarienne du Venezuela, Nicolás Maduro Moros, a annoncé ce dimanche qu'un antiviral appelé Favipiravir est arrivé dans le pays directement de la République de Russie, ce qui a eu un grand effet sur le rétablissement des patients graves. par le covid-19.

En ce sens, le chef de l'Etat a expliqué qu'il s'agit d'un antiviral très puissant, comme le Remdesivir. "Nous apportons le meilleur médicament du monde au Venezuela, des milliers de doses sont arrivées de Russie, qui devraient atteindre les patients sérieux du pays, pour sauver des vies gratuitement", a-t-il déclaré.

De même, le président national a clairement indiqué qu'au Venezuela, l'argent n'est pas épargné pour obtenir les meilleurs traitements au monde afin de sauver des vies vénézuéliennes gratuitement et directement.

"Ici, il n'y a pas de néolibéralisme imposé par qui que ce soit, c'est douloureux de voir en Colombie quiconque peut se sauver là où il y a 30 mille morts et ils vont à 1 million de cas avec le sous-enregistrement qu'ils ont, en Colombie comme au Brésil", a-t-il dit.

Le sérum équin présente des résultats très encourageants

La ministre du Pouvoir Populaire pour la Science et la Technologie, Gabriela Jiménez, a souligné que le test est actuellement réalisé avec du sérum plasmatique équin et que jusqu'à présent 100% ont donné des résultats d'inactivation du virus, un médicament qui sera utilisé dans la lutte contre le covid-19, fait référence à VTV.

Le ministre a indiqué qu'en vertu de la loi organique de la science, de la technologie et de l'innovation, des ressources ont été approuvées pour financer les études que la société Bioterfac faisait la promotion, une fondation de recherche qui développe du sérum basé sur l'utilisation du plasma équin.

Il a souligné que jusqu'à présent, plusieurs chevaux infectés par le virus ont été traités et qu'un premier stade du sérum a été isolé, qui a ensuite été envoyé à l'Institut vénézuélien de la recherche scientifique (IVIC) où les premiers tests de neutralisation ont été effectués, procédure ce qu'on appelle ainsi, car c'est le stade où sont isolés les anticorps, qui interagissent spécifiquement avec le virus et l'inactivent.

Il a souligné que jusqu'à présent, 100% ont abouti à l'inactivation du virus et qu'à ce moment, les résultats sont présentés à la société Bioterfac afin qu'elle puisse commencer la phase suivante.

Il a expliqué que c'est à cette étape que nous procédons à l'estimation de la dose que devraient recevoir les patients du CHU, pour démarrer un nouveau projet qui devrait être présenté à l'Institut national d'hygiène «Rafael Rangel» et devant le comité de bioéthique du pays.

"L'idée est alors de démarrer une étude de phase trois, aussi, a-t-il précisé que les résultats sont très encourageants, jusqu'ici le plasma a été isolé et est à 100% inactif", a-t-il déclaré.

Vous pourriez également aimer...