Le Venezuela

Le Venezuela et l’Afrique du Sud ratifient leur solidarité avec le Nicaragua

Depuis la salle Simón Bolívar du ministère du Pouvoir populaire pour les relations étrangères, le vice-ministre pour l’Afrique, Yuri Pimentel, ainsi que l’ambassadeur sud-africain dans le pays, Joseph Nkosi, ont ratifié leur solidarité avec le Nicaragua.

Le vice-ministre Pimentel a souligné que cette initiative profite à tous les peuples qui luttent pour leur liberté, tels que Cuba, le Venezuela et la Palestine, car « la question sous-jacente n’est pas l’élection, la question sous-jacente est la lutte des peuples d’Amérique latine pour sa souveraineté , pour son indépendance ; c’est le vrai combat ».

Il a remis en cause les critiques du triomphe du président nicaraguayen, Daniel Ortega, puisqu’il a obtenu lors du processus électoral du 7 novembre 65% des voix du peuple, malgré « des secteurs d’opposition financés de l’extérieur appelés l’abstention, jouant la déstabilisation ».

En ce sens, il a souligné qu’il existe dans le monde des monarchies qui sont au pouvoir depuis des années et qui n’ont pas été élues par le peuple et continuent de gouverner, rapporte le ministère des Affaires étrangères sur son site Internet.

Le diplomate a appelé au respect du droit international, et notamment du gouvernement des États-Unis, à ne pas intervenir dans les décisions de chaque pays. « Les États-Unis pensent que l’Amérique latine est leur arrière-cour, par conséquent, ils pensent qu’ils ont le pouvoir de décider. »

Vous pourriez également aimer...