Le Venezuela

Le Venezuela frappe durement le trafic de drogue contre de fausses matrices

Le ministre du Pouvoir populaire pour les relations internes, la justice et la paix, a souligné que notre pays a porté un coup sévère au trafic de drogue en parvenant à saisir au premier trimestre 2021 plus de 13600 kilogrammes de drogue ont été saisis, malgré la matrice de l’international opinion promue par les États-Unis et la Colombie pour faire passer le Venezuela comme un narco-État.

En ce sens, le haut fonctionnaire a déclaré catégoriquement que les Forces armées nationales bolivariennes (FANB) maintiennent une lutte constante contre le trafic de drogue, à tous les points de contrôle, aux entrées des frontières, entre autres, « nous avons détruit des laboratoires et des avions mis hors service, personne ne peut dire que nous n’avons pas combattu »contre le trafic de drogue.

Il a expliqué qu’après le départ de son pays de la Drug Control Administration (DEA), des drogues ont été saisies dans tous les coins du territoire, grâce à la lutte quotidienne contre le trafic de drogue.

Comme on se le rappellera, le 18 février de cette année, le président Nicolás Maduro a créé par décret exécutif la Surintendance nationale antidrogue visant à renforcer la lutte contre le trafic de drogue.

Parallèlement, au début du mois de mars, l’Assemblée nationale a approuvé à l’unanimité le projet de réforme de la loi organique sur les drogues lors de la première discussion, compte tenu de la nécessité de renforcer la législation actuelle pour consolider la confrontation avec le trafic de drogue.

Vous pourriez également aimer...