Le Venezuela

Le Venezuela suspend sa participation à la Table de dialogue en raison de l’enlèvement d’Alex Saab

La délégation gouvernementale à la Table de dialogue qui se déroule au Mexique n’assistera pas au prochain round de pourparlers – prévu ce dimanche 17 octobre – pour protester contre l’enlèvement du diplomate Alex Saab par le gouvernement des États-Unis en complicité avec le Cap-Vert. les autorités.

Le président de l’Assemblée nationale, Jorge Rodríguez, en compagnie des autres membres de la délégation, a lu une déclaration condamnant l’opération d’extraction illégale menée par le gouvernement des États-Unis contre Saab, qui « alerte le monde que la vie d’Alex Saab est en danger aux mains d’un système judiciaire instrumentalisé pour attaquer le Venezuela et exige sa libération immédiate du gouvernement de Joe Biden. »

«Cette action illégale et inhumaine, préjudiciable au droit international, constitue un nouvel acte d’agression des États-Unis contre la République bolivarienne du Venezuela, étant donné qu’Alex Saab a été incorporé par notre pays en tant que membre à part entière du processus de dialogue et de négociation qui se déroule au Mexique », a déclaré Rodríguez.

Il a également averti que « le Venezuela défendra notre délégué Alex Saab avec toutes les ressources juridiques et diplomatiques disponibles, et portera cette affaire devant tous les organes multilatéraux des droits de l’homme ».

LIBÉRATION-ALEX-SAAB

Vous pourriez également aimer...