La Colombie

Les autorités insistent sur la biosécurité et le respect de la mission médicale ce 19 mai

19 mai 2021 à 11h51



Pour:

Salle de presse d’El País

Le maire de Jorge Iván Ospina a installé mercredi matin un poste de commandement unifié pour accompagner et suivre une nouvelle journée de mobilisation à Cali.

Là, la manière dont chaque secrétariat garantirait le libre développement de la manifestation a été définie, tout en permettant à la ville de fonctionner le plus normalement possible.

Le poste de commandement unifié comprend des membres du cabinet Ospina, de la police, de l’armée, du bureau du procureur général et des agences de secours.

Pour les deux marches principales – celle qui a commencé vers 9h00 du matin sur l’autoroute Simón Bolívar, sur la Carrera 29, et se prolongera jusqu’au Paso del Comercio; et celle qui débutera à 14h00 dans l’Unité des Sports et se terminera par des activités culturelles à Loma de la Cruz-, l’administration municipale a ordonné l’accompagnement de 40 médiateurs du Ministère de la Paix et de la Culture.

Le secrétaire à la Santé, Miyerlandi Torres, a averti que tous les services d’urgence sont articulés pour faire face à toute urgence, ainsi qu’un réseau de 56 ambulances.

Lire aussi: Mobilité à Cali: les blocages dans la ville ce mercredi

Il a réitéré l’appel à l’auto-prise en charge dans les manifestations, considérant l’utilisation de masques faciaux indispensable, en tenant compte du fait que la ville a un taux d’occupation des soins intensifs de 96%, avec une trentaine de personnes sur la liste d’attente.

Il a ajouté que les méga centres de vaccination seront ouverts, certains jusqu’à 15h00 et d’autres jusqu’à 17h00.

Le secrétaire à la sécurité, Carlos Rojas, a déclaré que « les institutions sont correctement orientées pour générer des garanties pour ceux qui sont mobilisés ».

Lire aussi: MÍO et MÍO Cable, suspendus ce mercredi matin pour manifestations

Il a ajouté que les jours de la manifestation laissent d’importantes leçons apprises. «À partir du dialogue, nous pourrons renforcer l’institutionnalité.
Nous continuerons à travailler avec l’église, avec la commission vérité et le ministère public pour une ville qui exige la réconciliation. « 

Le secrétaire à la Mobilité, William Vallejo, a déclaré que 20 agents de la circulation accompagneront les manifestations. 10 pour chacun, où ils effectueront des travaux de régulation aux feux tricolores hors service.

Enfin, le secrétaire à la gestion des risques, Rodrigo Zamorano, a demandé le respect de la mission médicale qui collabore avec les agences de sécurité et de secours pour garantir le droit à la vie. « Nous avons trois marches et 22 points de rallye où nous serons accompagnés de Personaría, Procuraduría et Defensoría del Pueblo », a-t-il conclu.

Vous pourriez également aimer...