La Colombie

Les barrages routiers dans le pays génèrent des pertes de plus de 20000 millions de dollars pour les transporteurs

04 Mai 2021 – 19h24



Pour:

Colprensa

Les entrepreneurs des transports intercommunaux ont rejeté «avec force» les actes de violence et de vandalisme qui se sont produits dans diverses régions du pays, ainsi que les barrages routiers qui laissent des pertes proches de 20 000 millions de pesos pour le secteur.

« Nous rejetons tous les actes de violence et barrages routiers survenus ces derniers jours, notamment dans les départements de Valle del Cauca, Cauca, Cundinamarca, Meta et Antioquia », a souligné le président de l’Association pour le développement intégral des transports terrestres intercommunaux, Aditt, José Yesid Rodríguez.

Le dirigeant syndical a également dénoncé la crise humanitaire qui commence à se développer dans le pays au nom de plus de 500 personnes qui sont emprisonnées dans certains terminaux du pays, dont l’Arménie, Cali et Buga, qui n’ont pas pu se mobiliser en conséquence. des blocages enregistrés sur les routes.

«Il est urgent que le passage ou un couloir humanitaire soit autorisé pour que ces usagers puissent atteindre leur destination», a souligné Rodríguez, qui a souligné que bien que les sociétés de transport intercommunales soient en désaccord avec les initiatives législatives, elles considèrent que les itinéraires en fait et le vandalisme ce n’est pas ce dont le pays a besoin pour sortir de la crise.

Lisez aussi: Le gouvernement alerte pour une pénurie d’oxygène et de fournitures médicales dans plusieurs hôpitaux de la vallée

L’homme d’affaires a expliqué que les altérations de l’ordre public ont suscité la peur dans le public, de sorte que plusieurs terminaux ont dû cesser de fournir le service, « causant des pertes proches de 20 milliards de pesos », pour lesquelles il a invité à établir des tables de négociation avec tous les secteurs concernés, pour parvenir à des solutions concertées.

«Toutes sortes de manifestations et de protestations doivent être menées de manière pacifique. La crise engendrée par la pandémie nous a laissé d’énormes conséquences économiques, c’est pourquoi il est essentiel que le gouvernement national mette en place des mesures urgentes et immédiates avec tous les secteurs, générant des incitations et de réels soulagements pour les entreprises formelles », a déclaré le président de l’Aditt

Vous pourriez également aimer...