L’OMS approuve le vaccin d’urgence Pfizer-BioNTech

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a donné jeudi sa première approbation d’urgence depuis le début de la pandémie au vaccin Pfizer-BioNTech, ce qui facilitera son utilisation dans les pays qui ne l’ont pas encore validé, a-t-il déclaré dans un communiqué.

« C’est une étape très positive pour garantir l’accès universel aux vaccins contre la covid-19 », a déclaré Mariangela Simao, directrice en charge de l’accès aux médicaments dans cette agence des Nations Unies, selon le communiqué.

Cette procédure, utilisable par l’OMS en cas d’urgence sanitaire, permet aux pays qui n’ont pas les moyens de déterminer rapidement l’efficacité et la sécurité d’un médicament d’avoir un accès plus rapide aux traitements.

La procédure permet également à l’UNICEF, l’agence des Nations Unies chargée d’une grande partie de la logistique de la distribution des vaccins dans le monde, et à l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) d’acheter le vaccin pour distribution dans les pays pauvres, selon la notice.

Cependant, le Dr Mariangela Simao a souligné qu ‘ »un effort encore plus grand est nécessaire pour s’assurer que des doses suffisantes de vaccins sont disponibles pour répondre aux besoins des populations prioritaires dans le monde », a rapporté l’AFP.

Le vaccin Pfizer-BioNTech est déjà injecté depuis plusieurs semaines au Royaume-Uni, mais aussi dans l’Union européenne, aux États-Unis et en Suisse, entre autres.

Plusieurs millions de personnes ont déjà été vaccinées avec le médicament, avec une efficacité estimée à 95%, mais qui nécessite des températures très basses de l’ordre de -80 degrés Celsius, ce qui rend sa distribution et son stockage plus difficiles.

★★★★★