La Colombie

L’OMS demande aux laboratoires pharmaceutiques de partager 50 % de la production de vaccins anticovid avec Covax

07 juin 2021 – 12:36



Pour:

Agence AFP

L’Organisation mondiale de la santé, l’OMS, a demandé lundi aux fabricants de vaccins contre le covid-19 de mettre la moitié de leur production de doses cette année à la disposition du dispositif international Covax.

Alors que les pays les plus riches ont rapidement accumulé des vaccins, Covax, qui fournit des doses aux pays pauvres, veut assurer une juste répartition entre ceux qui peuvent se les payer et ceux qui ne le peuvent pas, mais il ne parvient pas à fonctionner à plein régime.

Et ce lorsque l’Inde, d’où s’approvisionne le Covax en doses, a bloqué les exportations du vaccin fabriqué par le Serum Institute pour lutter contre l’épidémie sur son territoire.

Vous etes peut etre intéressé: Les prises de test Covid-19 ont diminué de 30% dans la Vallée, pourquoi ?

Au 4 juin, Covax avait fourni plus de 80 millions de doses à 129 pays et territoires. Moins que prévu.

Face à cette situation, l’OMS a de nouveau demandé aux pays riches, qui ont déjà vacciné une partie de leur population, de partager les vaccins. Mais l’organisation a également demandé lundi aux sociétés pharmaceutiques de faire preuve de solidarité.

« Je demande à tous les fabricants de donner à Covax le droit de premier rejet (c’est-à-dire de proposer des dosages en premier) sur de nouveaux volumes de vaccins ou de s’engager à mettre 50 % de leurs volumes à la disposition de Covax cette année, a-t-il déclaré. Le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’une conférence de presse.

« La vaccination inéquitable est une menace pour toutes les nations, pas seulement celles qui ont le moins de vaccins », a-t-il déclaré.

Covax a été créé par la Vaccine Alliance, Gavi, l’OMS et la Coalition for Innovations in Epidemic Preparedness, Cepi.

Vous pourriez également aimer...