Lors de la cérémonie d’inauguration du développement agraire, Teixeira défend « le sauvetage du rôle de l’État »

São Paulo – Le nouveau ministre du Développement agraire (MDA), Paulo Teixeira, a confirmé ce mardi (3) que son portefeuille, dans le gouvernement Lula, aura aussi pour défi de travailler à « éradiquer la faim et offrir des conditions de vie plus dignes aux les gens qui vivent à la campagne ». En ce sens, il est fondamental de « sauver le rôle de l’État brésilien qui, à travers ce ministère et d’autres, doit promouvoir l’accès à la terre », a déclaré Teixeira lors du transfert de fonction.

Lors de la cérémonie officielle de la « cérémonie d’inauguration », il a déploré que le Brésil soit de retour sur la carte de la faim. « Nous avons un immense territoire qui n’a pas été utilisé rationnellement ces derniers temps en raison du manque de politiques publiques. Aucun pays ne peut se considérer comme développé avec 33 millions de Brésiliens vivant dans une grave insécurité alimentaire », a souligné le nouveau ministre.

Après que le gouvernement destructeur de Jair Bolsonaro a intégré le développement agraire au ministère de l’Agriculture, Lula a recréé le MDA. Dans le même esprit que Lula, Teixeira a déclaré dans son discours que « chaque Brésilien aura droit au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner, à tout le moins, car je sais qu’il y a une discussion sur la picanha et la bière ».

Hier, le ministre du Développement et de l’Assistance sociale, de la Famille et de la Lutte contre la faim, Wellington Dias, a souligné que la devise de son portefeuille est « de ne laisser personne de côté : aider les personnes dans le besoin et personne pour ne lâcher la main de personne ».

“Nouvel air d’enthousiasme”

Présent à la cérémonie, le vice-président de la République, Geraldo Alckmin, a déclaré qu’après l’investiture de Lula, « un nouvel air d’enthousiasme et d’espoir pour la construction d’une société meilleure peut déjà être perçu au Brésil ». « Si nous voulons la civilisation, nous devons promouvoir de bonnes lois, de bonnes politiques publiques au profit de la société dans son ensemble », a-t-il ajouté.

Participant également à l’événement, le président national du PT, Gleisi Hoffmann, a souligné la recréation du portefeuille. « C’est une grande joie de revenir avec notre MDA. Comment nous avons manqué ce ministère. C’est un ministère fondamental pour le Brésil.

A lire aussi :