Luis Díaz déchaîne la « colère » du nouvel entraîneur de Liverpool, un « énorme » gâchis l'a laissé après son voyage à la Copa América

La fin de Équipe nationale de Colombie Luis Díaz Il continue de tenir ses partisans en haleine sur tout ce qui touche à son avenir. Après le départ de l'entraîneur Jürgen Klopp de Liverpool, le Colombien était à la merci du nouveau stratège qui avait apparemment déjà présenté des problèmes de la part du guajiro.

L'équipe anglaise désormais sous les ordres du directeur technique Arne Slot, ancien entraîneur de Feyenoord, espère figurer une nouvelle fois comme championne du première ligue, ainsi que dans les différents tournois internationaux, cependant, malgré son arrivée par décret récemment, il devrait déjà surmonter un problème difficile dans son effectif, dans lequel le Colombien y est pour beaucoup. Il s'agit de l'absence de Díaz et d'autres joueurs de l'équipe en raison d'engagements amicaux, par exemple Copa América et Coupe d'Europe avec leurs équipes respectives.

Au total, 12 joueurs de Liverpool ont été convoqués pour affronter le tournoi européen et 4 ont participé à la Copa América, Alisson Becker avec le Brésil, Darwin Núñez pour rejoindre l'Uruguay, Alexis Mac Allister dans le favori Argentine et Luis Díaz avec l'équipe nationale colombienne qui se concentre déjà sur le territoire américain pour le duel amical contre les Etats-Unis ce samedi 8 juin.

Dans l'état actuel des choses, cette situation ne rendrait pas très heureux l'entraîneur nouvellement arrivé, ajouté au fait que le Colombien regarderait dans d'autres directions, anticipant d'une certaine manière l'avenir puisque le club n'envisagerait pas l'idée de continuer avec ses services. Il est à noter que le Guajiro a un contrat avec Liverpool jusqu'en 2027.

Parmi les options possibles pour Lucho Díaz, il y aurait deux poids lourds européens, c'est Le Paris Saint-Germain (PSG) et le FC Barcelone, qui a montré un grand intérêt pour sa signature, même le Colombien serait le premier sur la liste des candidats devant Nico Williams qui remettait en question l'arrivée de Lucho car il était apparemment la première option du club catalan à l'époque.