Le Brésil

L’USP envoie 26 pièces du projet Inspire à Manaus – Jornal da USP #jornaldausp

L’assistance respiratoire pour une utilisation d’urgence a été développée par Poli, en partenariat avec la Marine

Par Erika Yamamoto

Photo: Erika Yamamoto / Bureau de presse de l’USP

L’USP a envoyé aujourd’hui, 15 janvier, un lot de 26 équipements d’assistance respiratoire d’urgence du projet Inspire à distribuer dans les hôpitaux de Manaus, capitale de l’Etat d’Amazonas. En plus de l’équipement, des accessoires tels que des piles, des tubes et des filtres ont également été envoyés.

L’assistance respiratoire à usage d’urgence Inspire a été développée par Escola Politécnica (Poli) et est produite en partenariat avec le Centre technologique de la marine de São Paulo (CTMSP), qui, en plus de l’assemblage final de l’équipement, fournit également un soutien logistique.

«Le projet Inspire a démarré en mars de l’année dernière, il y a dix mois, et, heureusement, nous sommes aujourd’hui en mesure de fournir un produit de qualité à la population, capable de répondre à leurs besoins d’urgence. C’est très gratifiant de participer à un projet comme celui-ci, remplissant notre vocation d’université publique de recherche », a souligné le professeur de Poli et coordinateur du projet, Raúl Gonzalez Lima.

L’équipement a été transporté à l’aéroport international de Guarulhos, d’où ils se rendront à Amazonas sur un vol Latam Cargo Brasil, via le programme Avião Solidário.

Projet Inspire

Le projet Inspire a vu le jour en mars de l’année dernière, toujours au début de la pandémie de covid-19. L’objectif de l’équipe de chercheurs était de développer des équipements pour une production rapide à faible coût, sans brevet et avec un équipement respiratoire d’entrée national, afin de proposer une alternative et de répondre à une éventuelle demande d’urgence pour le dispositif.

Le projet a été soumis à des tests cliniques, réalisés avec des patients de l’Instituto do Coração (Incor) de l’hôpital das Clínicas, USP Medical School, et a été considéré comme approuvé dans tous les modes de ventilation proposés.

En septembre, l’Agence nationale de surveillance de la santé (Anvisa) a autorisé le démarrage de la production du ventilateur d’urgence Inspire et, à la fin de l’année dernière, 75 équipements avaient déjà été donnés à des hôpitaux des États de São Paulo, Pernambuco, Rio de Janeiro, Mato Grosso do Sul et Amazonas.

Le projet a la participation d’environ 250 chercheurs et bénévoles de différentes unités de l’USP et d’autres institutions, telles que l’Institut fédéral de São Paulo, et compte sur les dons de partenaires du secteur privé.

.

.

Vous pourriez également aimer...