Le Brésil

L’USP recherche des femmes volontaires pour étudier le stress post-traumatique et la grossesse – Jornal da USP

Les femmes enceintes qui sont déjà dans le dernier trimestre de leur grossesse peuvent participer au sondage en ligne.

Par Victoria Pierri

Rechercher à propos de Trouble de stress post-traumatique généré par la pandémie de covid-19 et sa relation avec l’auto-prise en charge des femmes en matière de soins prénatals, tenue dans USP Ribeirão Preto College of Nursing (EERP), nécessite des volontaires pour la collecte de données.

L’étude vise à étudier l’impact du trouble de stress post-traumatique (SSPT) causé par la nouvelle pandémie de coronavirus sur les autosoins pendant les soins prénatals et sur la santé mentale des mères. Les femmes enceintes qui sont dans le dernier trimestre de leur grossesse peuvent participer à l’enquête, qui doivent répondre à un questionnaire en ligne en ici.

L’étude fait partie du master de Maria Carolina Gonçalves dos Santos, du programme d’études supérieures en sciences infirmières en santé publique de l’EERP, sous la direction du professeur Juliana Cristina dos Santos Monteiro.

Plus d’informations : (16) 98193-8111 ou par courriel maria.goncalves.santos@alumni.usp.br.

politique d’utilisation
La reproduction des articles et des photographies est libre en citant le Journal of USP et l’auteur. Dans le cas de fichiers audio, les crédits doivent être attribués à Rádio USP et, si expliqué, aux auteurs. Pour l’utilisation des fichiers vidéo, ces crédits doivent mentionner TV USP et, si précisé, les auteurs. Les photos doivent être créditées en tant qu’images USP et le nom du photographe.

Vous pourriez également aimer...