Maduro « livre un colis » à la maternité de l'hôpital de Barcelone

Le président Nicolás Maduro a inauguré l'espace maternité du « Dr. Luis Razetti” à Barcelone, état d’Anzoátegui.

« Nous voulions venir vous livrer ce colis de maternité, ce centre maternel et infantile de la ville de Barcelone, comme un colis pour vous dans le cadre de la Grande Mission des Femmes du Venezuela », a commenté samedi le chef de l'Etat depuis l'Est. entité, dans le cadre de son pèlerinage à travers différentes régions du pays.

Maduro a souligné l'équipement de haute technologie dont dispose la maternité. « Apporter le meilleur au Venezuela. Comment ? Pour chaque sanction, il y a une solution et s'ils bloquent ici, nous intervenons là-bas, et la technologie doit nous parvenir », a-t-il souligné.

Le centre dispose de zones d'admission, de soins d'accouchement, d'évaluation des patients, d'une salle de soins infirmiers et de salles d'opération.

Maduro : « Nous allons pour le mieux »

Maduro a rappelé qu'en 2022, la situation dans le pays était encore « très difficile » en raison du blocus et des sanctions imposées par l'empire. Il a également réitéré la prophétie d'un groupe de pasteurs évangéliques selon laquelle, à partir de 2024, une période de croissance, de prospérité et de bonheur arriverait pour le Venezuela.

« Nous avons passé le temps et 2024 est arrivé, et ce que je vois, c'est une croissance, une amélioration, et nous allons vers le mieux », a-t-il déclaré.

D'autre part, le premier dirigeant national a souligné le travail du ministre du Pétrole, Pedro Rafael Tellechea, coordinateur des récents travaux dans l'État d'Anzoátegui où il a servi comme parrain du gouvernement national.

« Je suis toujours responsable d'Anzoátegui, n'abandonnez pas Anzoátegui », a demandé Maduro.

À cet égard, Tellechea a expliqué que le centre récemment inauguré dispose de deux étages supplémentaires où existent différentes spécialités. « Il s'agit d'un tout nouveau package de maternité doté d'un maximum de technologie. Ce que nous avons fait ici, c'est un travail d'équipe, avec le vice-président, avec l'équipe Corpovex, le gouvernement nous a aussi aidés », a-t-il ajouté.

Enfin, le Président de la République a remercié les professionnels de la santé vénézuéliens pour leur dévouement, leur vocation, ainsi que pour l'amour et le professionnalisme avec lesquels ils accomplissent leur travail.

« Avec la science et l'amour, on va loin », a-t-il conclu.