Le Brésil

MST fait don de 10 tonnes de nourriture à la périphérie de Florianópolis et de la région

São Paulo – Le MST de Santa Catarina a fait don de 10 tonnes de nourriture à la périphérie de la région métropolitaine de Florianópolis et des municipalités de l’intérieur. La distribution fait partie des célébrations des 36 ans du mouvement dans l’État ce mardi (25). Au total, depuis le début de la pandémie, le Mouvement des travailleurs ruraux sans terre a fait don de plus de 4 000 tonnes de nourriture à travers le pays.

Parmi les partenaires bénéficiaires du grand Florianópolis et de la région figurent l’Instituto Padre Vilson Groh, le Réseau avec la rue, l’Occupation urbaine Marielle Franco et le Mouvement national de lutte pour le logement. Ceux-ci, à leur tour, seront distribués à des projets qui aident les populations nécessiteuses, les sans-abri et les peuples autochtones.

Des dons ont également été faits dans d’autres régions de l’État. L’hôpital régional de Maicé, à Caçador, a reçu 400 kilos de nourriture. L’association de quartier de São Cristóvão, à Canoinhas, ainsi que les quartiers nécessiteux de Campos Novos et d’Abelardo Luz ont également été envisagés.

Production alimentaire durable

Le MST a été installé à Santa Catarina en 1985, alors qu’il occupait simultanément deux grands domaines. À Abelardo Luz, avec 1 500 familles, et à São Miguel do Oeste, avec 500. La réalité de ces municipalités a été transformée par une production alimentaire durable.

Actuellement, le mouvement compte environ 6 000 familles, vivant dans 140 colonies qui occupent plus de 70 000 hectares de terres. Dans ces espaces, il y a 26 écoles, huit coopératives, des radios communautaires, des centres de santé et la production d’aliments sains.

«La solidarité est une valeur fondamentale pour le MST. Notre peuple souffre des effets du covid-19, mais la faim et le sous-emploi ont aggravé cette situation. Et il y a un coupable: le gouvernement Bolsonaro et sa politique négationniste, la destruction des droits et de la dignité de la classe ouvrière », a déclaré Vilson Santin, de la direction du MST.

Comme il l’a souligné, le MST considère la solidarité comme faisant partie de la construction d’un autre modèle de société. «Et la réforme agraire populaire est fondamentale pour garantir une alimentation de qualité à la table des ouvriers: les mains des paysans cultivent la terre avec soin, organisent les dons avec amour, car elles savent qu’avec la nourriture vient l’espoir de jours meilleurs avec lesquels nous conquérirons. la lutte organisée de la classe ouvrière ».

Une partie de la nourriture donnée à l’occasion de l’anniversaire du mouvement à Santa Catarina. (Photo: MST / SC)

Vous pourriez également aimer...