Le Brésil

Muniz Sodré devient le premier titulaire de la Chaire Otavio Frias Filho – Jornal da USP

La chaire a son siège à l’Institute for Advanced Studies (IEA) et est un partenariat entre l’USP et le journal Folha de S. Paulo

par Adriana Cruz

Pour marquer le début des activités de la Chaire, Sodré a donné une conférence sur le peuple brésilien et les différentes représentations qu’il a reçues au fil du temps – Photo : Reproduction

Le professeur Muniz Sodré, l’un des plus importants chercheurs en communication au Brésil, a repris, le 22 septembre, le poste de premier titulaire de la chaire Otavio Frias Filho en communication, démocratie et études sur la diversité, créée par l’USP en partenariat avec le journal Folha de São Paulo. La chaire a son siège à l’Institute for Advanced Studies (IEA) et a été lancée en février de cette année, le jour où le journal a célébré son 100e anniversaire et fait partie des festivités du centenaire de la publication.

Frias a dirigé le journal pendant 34 ans et a été le mentor du Projeto Folha, qui a modernisé le journalisme brésilien dans les années 1980, et est décédé en 2018, à 61 ans, d’un cancer.

Le projet de chaire prévoit la création d’un centre de recherche et de diffusion des connaissances sur le rôle de la communication, en particulier du journalisme, pour le maintien et le renforcement constant de la démocratie, y compris les droits des minorités et contre les différents types de discrimination, ainsi que d’autres phénomènes connexes, comme les nouveaux populismes, qui menacent l’État de droit démocratique.

Sodré coordonnera le cycle de conférences Être brésilien aujourd’hui : diversité et démocratie, qui devrait aboutir à un livre avec des contributions de chercheurs sélectionnés.

+ Plus

Publié: 19/02/2021

peuple brésilien

Au début de la cérémonie, retransmise en ligne, le nouveau titulaire a été accueilli par le Coordinateur Académique de la Chaire, André Chaves de Melo Silva ; le directeur de l’IEA, Guilherme Ary Plonsky ; et l’ancien doyen de l’Université fédérale de Bahia (UFBA), Naomar de Almeida Filho, qui coordonne la chaire Alfredo Bosi en éducation de base à l’IEA.

Après les salutations du doyen de l’USP, Vahan Agopyan, et de l’éditeur de feuille, Luiz Frias, Sodré a déclaré qu’il considérait le partenariat entre l’Université et le journal comme très stimulant dans la situation actuelle, marquée « par des attaques contre le monde universitaire et le démantèlement des universités ». Pour marquer le début des activités de la Chaire, Sodré a donné une conférence sur le peuple brésilien et les différentes représentations qu’il a reçues au fil du temps.

Né à São Gonçalo, Bahia, Sodré est diplômé en droit de l’Université fédérale de Bahia (UFBA), titulaire d’une maîtrise en sociologie de l’information et de la communication de l’Université de la Sorbonne (France) et d’un doctorat en lettres de l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ) , où il travaille comme professeur en communication et est professeur émérite.

Titulaire d’un diplôme postdoctoral également de la Sorbonne, il a été collaborateur de recherche à l’Université de Tampere, en Finlande. Il a travaillé comme journaliste dans plusieurs publications, quittant la région en 1974 pour se consacrer à une carrière universitaire. Il a dirigé la TV Educativa et a été président de la Bibliothèque nationale. Actuellement, il est membre de l’Académie des lettres de Bahia et s’est distingué dans les recherches sur la culture afro-brésilienne et sa défense et dans la lutte contre le racisme. Il est l’auteur de 45 livres, dont le récent La société incivile : médias, illibéralisme et finance.

Regardez l’événement complet ci-dessous.

Vous pourriez également aimer...