La Colombie

Nasser Al-Khelaïfi, le puissant magnat du Paris Saint Germain

Le grand architecte du façonnage d’un Paris Saint-Germain « galactique » est Nasser Al-Khelaïfi, le président qatari du club français, qui a secoué le monde du football avec la signature de la star argentine Lionel Messi.

Le haut dirigeant du PSG s’est réjoui pour la nouvelle saison en ajoutant l’ancien capitaine de Barcelone (Messi) et l’ancien capitaine du Real Madrid Sergio Ramos à son équipe. En outre, il a amené des personnalités telles que Achraf Hakimi, Gianluigi Donnarumma et Georginio Wijnaldum.

« Je suis très heureux de présenter Lionel Messi avec le PSG. C’est une journée historique pour le football », a déclaré mardi le patron de l’équipe.

Al-Khelaïfi a fait parler de lui pour son management, rassemblant une constellation de stars dans son club, qui compte déjà un trident spectaculaire en attaque : le ‘MNM’ (Messi, Neymar et Mbappé).

C’est sans aucun doute le meilleur effectif qu’ait constitué celui qui est né à Doha, sur le point d’avoir une décennie à la tête de l’équipe parisienne.

« L’arrivée de Messi au PSG a un effet au-delà du ballon. Al-Khelaïfi positionne le Qatar comme une marque mondiale. C’est un coup économique incalculable avec une Coupe du monde qui approche à grands pas », a déclaré le journaliste uruguayen Rodrigo Romano.

Le Qatari a changé la vie du Paris Saint-Germain. Lorsqu’il a rejoint l’équipe le 7 octobre 2011, il n’y avait que deux ligues françaises et une Coupe d’Europe des vainqueurs de coupe sur les tablettes. Et après son arrivée, l’équipe parisienne est devenue un rouleau compresseur de titres dans son pays : sept championnats de France consécutifs, six Coupes de France, huit Supercoupes de France et six Coupes de la Ligue.

Le PSG a été un acteur majeur de la Ligue des champions ces dernières années. Lors de la saison 2019/2020, ils ont atteint la finale, mais le Bayern Munich leur a arraché la Coupe.

De joueur de tennis à homme d’affaires

Nasser bin Ghanim Nassida Al-Khelaïfi a toujours été un amoureux du sport. Il était l’un des joueurs de tennis les plus reconnus de son pays.

Avec l’équipe du Qatar, il a disputé 43 matches de Coupe Davis entre 1992 et 2002. Il a également participé à deux reprises à l’ATP Tour 1995.

Son frère aîné, Khaled, a avoué que le sport avait aidé Nasser à réduire sa timidité. «Quand il était petit, il baissait la tête quand quelqu’un le regardait. Le tennis lui a donné confiance ».

En 2002, il a pris sa retraite du tennis avec un bénéfice de 16 000 euros, mais il voulait rester lié au sport et a décidé de se diriger vers le monde des affaires.

Son amitié d’enfance avec le prince héritier du Qatar, Tamim bin Hamad al Thani, l’a motivé à investir avec la famille royale qatarie, propriétaire de la société Qatar Investment Authority (QIA), chargée de gérer les gros profits avec le gouvernement de ce pays. .de l’industrie du pétrole et du gaz naturel.

Par la suite, la QIA a créé la société Qatar Sports Investments, dans le but d’investir dans des projets sportifs locaux et internationaux.

Diplômé de l’Université du Qatar, Nasser Al-Khelaïfi a été choisi par la famille royale pour prendre en charge cette initiative, qui finira par atterrir à Paris en 2011.

Séduit par le club de la capitale française, le groupe Qatar Investment Authority a d’abord racheté 70 % des actions de l’équipe en payant 50 millions d’euros et l’année suivante il a acquis les 30 % restants.

Nasser Al-Khelaïfi est devenu une référence pour le leadership. Le président du PSG fait également partie du groupe exécutif de l’UEFA, il est président de la Fédération de tennis, de squash et de badminton au Qatar, et il est président de la chaîne Bein Sports, de la firme Al Jazeera Sports, qui compte 22 chaînes de LA TÉLÉ.

Pour assister à tant d’engagements, il dort à peine trois heures. « Je n’ai jamais connu un jour sans avoir envie de dormir », a admis son bras droit, Yousef Alobaidly, PDG de Bein Sports.

Données

Nasser Al-Khelaïfi est considéré comme l’une des 100 personnes les plus riches du monde. Sa fortune est de 16 000 millions de dollars.

L’homme d’affaires qatari a remporté le prix French Sport Business en 2012.
Plus de 1200 millions d’euros ont constitué l’investissement du groupe qatari depuis son arrivée au PSG en 2011.

Neymar (222 millions d’euros), Mbappé (180 millions d’euros) et Édinson Cavani (64 millions d’euros) sont les trois joueurs les plus chers que le PSG ait payés en transferts.

Vous pourriez également aimer...