Le Venezuela

Padrino López a reconnu le travail de la marine dans la défense nationale

Le ministre de la Défense Vladimir Padrino López a appelé la marine qui garde les mers du pays à rester devant les côtes vénézuéliennes « pour qu’elle continue à se battre ».

Cela a été déclaré lors du départ du navire-école Simón Bolívar, 32e qui naviguera sur les mers du Venezuela, en direction du bicentenaire de la bataille navale du lac Maracaibo.

Au cours de la cérémonie, qui s’est tenue dans l’état de La Guaira, la jeunesse navale de la marine bolivarienne a félicité la jeunesse navale de la marine bolivarienne qui se rendra à l’est, au centre et à l’ouest, en particulier vers les eaux juridictionnelles des ports de Margarita, Punto Fijo, Maracaibo, Archipel Los Roques, Cumaná et La Guaira.

« Nous devons maintenir le caractère historique de ces événements, en profiter et nous rappeler que notre victoire dans le pays est la paix. »

« J’ai vu dans les yeux de ces jeunes leur rythme cardiaque patriotique, leur tempérance, leur allure, leur martialité et leur discipline (…) Je suis sûr que vous nous représenterez dignement dans tous les ports du Venezuela. »

Il a rappelé que nous devons garder le contrôle sur la défense de l’Essequibo, « quand nous y arrivons sur la façade atlantique, arrêtez les machines et dites au monde: Le Soleil du Venezuela est né dans l’Essequibo! »

Padrino López, qui a demandé à l’équipage d’honorer nos héros de la patrie dans chaque port, a souligné que bien que la situation de la pandémie empêche la croisière d’avoir le caractère international qui caractérise les navires, cela n’enlève rien à sa valeur ou à sa signification pour le croisière, pour cette raison, il parcourra plus de 2 200 miles nautiques et fera escale dans six ports.

Vous pourriez également aimer...