Le Venezuela

Que veut Zelensky ?

L’idée que Zelensky est animé par un nationalisme exorbitant est ridicule. Car les données fiables qui émergent des nuées de falsifications n’ont pas de sens. Ceux qui se battent pour leur patrie ne causent pas la dévastation que Zelensky recherche délibérément, comme l’holocauste nucléaire.

Il raconte des histoires invraisemblables et contradictoires, commet des erreurs bestiales, comme son entêtement à appliquer des sanctions contre la Russie qui nuisent de manière flagrante à ceux qui les infligent. Nous en savons beaucoup au Venezuela. Non pas que les soi-disant « sanctions » ne fassent pas de mal, on le sait, mais ces mesures coercitives unilatérales et illégales, mal nommées sanctions, font plus de mal aux « Occidentaux » qu’à la Russie. C’est trop évident pour croire qu’ils ne s’en rendent pas compte.

La clé du coffre-fort est que les dirigeants « occidentaux » sont dans la même position que Zelensky. Parce que? Ça va. Au final je donnerai mon avis rien d’humble. J’arrive, ne poussez pas.

Zelenski opère au moyen du vieux principe du bien absolu contre le mal absolu, qui conduit à deux hystéries opposées mais analogues dans leur structure : le fascisme contre le stalinisme. Lorsque vous créez un groupe comme bien absolu, tout le reste est nul.

D’où les génocides parce qu’il y a des villes poubelles entières. Tout comme l’Inquisition, entre autres hystéries. Cela génère un autre vieux principe : la fin justifie les moyens. Tout est permis, ce qu’Inacio de Loyola appelait « tout chemin pour la plus grande gloire de Dieu ». C’est pourquoi l’Église rejette ce qu’elle appelle le relativisme éthique vs. fondamentalisme.

L’humanité a la mauvaise habitude, qui semble congénitale, de fonder des structures sataniques vs. structures célestes, ce qui déclenche des guerres d’extermination, comme celle que nous subissons en Amérique depuis l’arrivée de Christophe Colomb. Cela continue d’arriver. L’exemple le plus récent est l’Équateur. Ou le massacre de Melilla, si « bien résolu », selon le petit garçon Pedro Sánchez.

Zelensky est chargé de sacrifier l’Ukraine pour éteindre la Russie. C’est pourquoi il exécute tous les moyens pour mettre fin à la Russie, ce qu’ils lui envoient et seulement ce qu’ils lui envoient. Pour cela il s’est proclamé absolument bon, il a brûlé 100 millions de livres russes et il va échouer mais il s’en fiche car son but est le chaos suicidaire de l’Empire.

@rhm1947

L’entrée Que veut Zelensky ? a été publié pour la première fois dans Últimas Noticias.

Vous pourriez également aimer...