Le Brésil

Quels sont les conseils d’administration de la Chambre et du Sénat?

Photo du Congrès national
Congrès national et esplanade des ministères – Brasilia. (Photo: Agência Brasil)

Si vous suivez l’actualité de la politique brésilienne, vous avez certainement vu, au cours des derniers mois, beaucoup d’informations sur les conseils d’administration de la Chambre et du Sénat.

Mais savez-vous ce que sont les conseils d’administration et quels sont leurs rôles?

Dans ce texte, nous expliquerons quelles sont les compétences du conseil d’administration de la Chambre et du Sénat, les fonctions de chacun de ses membres, entre autres.

Que sont-ils?

Le Conseil d’administration, ou simplement le Bureau, comme l’appelle la Constitution fédérale de 1988, est un organe de direction et de représentation, exerçant des fonctions de direction, d’administration et d’exécution.

Il est présent au sein du pouvoir législatif, dans le cadre de l’Union, des États et des municipalités, c’est-à-dire que nous avons la figure du Bureau à la Chambre des députés fédéraux, au Sénat fédéral, au Congrès national, aux assemblées législatives des États et aux conseils municipaux.

Et que font-ils?

Dans ce texte, l’accent est mis sur les Tables de la Chambre des députés fédéraux et du Sénat fédéral, mais les Tables des assemblées législatives des États et des Conseils des conseillers ont des fonctions très similaires.

À la Chambre des députés fédéraux

À la Chambre des députés fédéraux, son règlement intérieur établit que le Bureau a la qualité d’un comité de pilotage, c’est pourquoi il est courant de l’appeler «conseil d’administration» et d’exercer les fonctions de direction des travaux législatifs et de réalisation des services administratifs de la chambre .

Le bureau de la chambre est divisé entre la présidence et le secrétariat, la présidence étant composée du président et du vice-président et le secrétariat est composé de 04 secrétaires.

Le Bureau de la Chambre compte également 04 Secrétaires Suppléants, qui remplacent les Secrétaires lorsqu’ils sont absents des sessions législatives.

Selon le règlement intérieur de la Chambre des députés fédéraux, les principales fonctions du Bureau sont:

  • diriger tous les services de la Chambre pendant les sessions législatives et dans les intervalles entre elles;
  • compose, par ses secrétaires, le Bureau du Congrès national; promulguer, en collaboration avec le Bureau du Sénat fédéral, des amendements à la Constitution fédérale;
  • proposer une action en inconstitutionnalité de la loi, soit de sa propre initiative, soit à la demande de tout député ou de la Commission (cette fonction démontre que le Bureau est un organe représentatif de la Chambre, c’est-à-dire que le Bureau représente la Chambre devant le tribunal, pas seulement de proposer inconstitutionnalité de la loi, mais dans toute action en justice dans laquelle la Chambre doit intervenir, elle est représentée par le Bureau);
  • pourvoir aux postes, emplois et fonctions des services administratifs de la Chambre, ainsi qu’octroyer les congés, les départs à la retraite et les avantages dus aux salariés, ou les mettre à disposition;
  • approuver le projet de budget de la Chambre et le transmettre au pouvoir exécutif;
  • transmettre les demandes de crédits supplémentaires nécessaires au fonctionnement de la Chambre et de ses services au pouvoir exécutif.

La liste complète des fonctions du Bureau de la Chambre des députés fédéraux figure aux points I à XXIX, de l’article 15, du règlement intérieur de la Chambre.

Le Président du Bureau, quant à lui, a pour fonction de représenter la Chambre des Députés Fédéraux lorsqu’il s’exprime collectivement et supervise les travaux législatifs et l’ordre des projets à statuer.

Le règlement intérieur de la chambre établit que pendant les sessions de la Chambre, le Président du Bureau a les attributions suivantes:

  • présider l’acte; garder l’ordre;
  • donner la parole aux députés;
  • avertir l’orateur du temps dont il dispose, ne lui permettant pas de dépasser le temps normal;
  • inviter le député à se retirer de la séance plénière, lorsqu’il perturbe l’ordre; suspendre la session si nécessaire;
  • décider des questions d’ordre et des plaintes; entre autres.

En ce qui concerne la les projets de loi présentés par les Délégués, il appartient au Président du Bureau: procéder à la distribution des dossiers aux commissions permanentes ou spéciales; autoriser le retrait de projets de l’ordre du jour; les exigences d’expédition; déterminer le classement ou la désarchivage.

En ce qui concerne les commissions, il est de la responsabilité du président: désigner les membres titulaires et suppléants; déclarer la perte de place en raison d’absences; assurer les moyens et les conditions nécessaires à un fonctionnement régulier; inviter le rapporteur ou le membre de la Commission à fournir des éclaircissements sur l’avis; pour juger un recours contre une décision du président de la Commission; entre autres.

En outre, selon le Règlement Intérieur de la Chambre, le Président du Bureau est également chargé: de diriger les réunions du Bureau; faire connaître les décisions de la Plénière; intégrer le Conseil de la République et le Conseil de la défense nationale; habiliter les députés; entre autres.

Toutes les fonctions du maire sont énumérées à l’article 17 et aux points du règlement intérieur de la Chambre.

Quant au Vice-Président du Bureau, il est chargé de remplacer le Président en ses absences, ayant les mêmes fonctions lors de son mandat.

Le règlement intérieur de la chambre établit que les secrétaires recevoir la désignation de Premier, deuxième, troisième et quatrième secrétaires, le Premier est chargé d’exercer la fonction de surintendant des services administratifs de la Chambre, en plus d’exercer les attributions suivantes: recevoir des invitations, des représentations, des pétitions et des mémoires adressés à la Chambre; recevoir et faire la correspondance officielle de la Chambre, à l’exception de celle des commissions; se prononcer, en première instance, sur les recours contre les décisions du directeur général de la chambre; interpréter et appliquer les règles relatives au personnel de la Chambre et aux services administratifs.

Dans les sessions de la Chambre, les secrétaires et les substituts sont remplacés selon leur numérotation ordinale, et sont responsables de: effectuer l’appel aux députés; compter les votes; et, sur ordre du Président, lire les documents.

Au Sénat fédéral

Au Sénat fédéral, selon son règlement intérieur, le Bureau est composé du président, de deux vice-présidents et de quatre secrétaires.

Comme à la Chambre des députés, au Sénat, les secrétaires ont également la désignation de premier, deuxième, troisième et quatrième secrétaires et leur suppléant (à tour de rôle) selon la numérotation ordinale.

Parmi les principales fonctions du président du Sénat, figurent:

  • convoquer et présider les sessions du Sénat et les sessions conjointes du Congrès national;
  • proposer la transformation d’une séance publique en une séance secrète (en règle générale, les séances sont publiques, cependant, le règlement intérieur établit qu’elles doivent être secrètes, lorsqu’il s’agit de certaines questions, telles que: délibérer sur une déclaration de guerre ou un accord de paix; discuter du passage des forces étrangères à travers le pays, fixer ou modifier le nombre de forces armées); entre autres questions essentielles à la sécurité de l’État et de la société.)
  • désigner l’ordre du jour des séances de délibération;
  • signer les procès-verbaux des séances secrètes dès leur clôture;
  • déclarer les projets de loi lésés, selon le règlement intérieur (un projet de loi peut être déclaré lésé lorsque: son remplacement est approuvé; lorsqu’il est identique à un autre projet de loi déjà approuvé ou rejeté au cours de la même session législative; entre autres possibilités);
  • décider des motions d’ordre; entre autres.

Toutes les fonctions du président du Sénat sont énumérées à l’article 48, points I à XXXV, du règlement intérieur du Sénat.

Par curiosité, il est indiqué dans le Règlement intérieur du Sénat que le Président du Bureau ne s’adressera à la Plénière que lorsqu’il assumera la présidence présidentielle, ne pouvant toutefois dialoguer avec les Sénateurs ou les séparer, mais pouvant les interrompre dans les cas prévus par le Règlement.

À Premier vice-présidentet le président doit être remplacé en cas d’absence, et Deuxième vice-président le remplacement du premier vice-président est en place.

Contrairement à ce qui se passe à la Chambre des députés, au Sénat, les fonctions des secrétaires sont réparties selon la numérotation ordinale.

Comme ça, le premier secrétaire est responsable:

  • lire en plénière la correspondance officielle reçue par le Sénat;
  • expédier les affaires qui lui sont confiées par le président;
  • signer la correspondance du Sénat fédéral;
  • parapher la liste spéciale avec le résultat du vote tenu électroniquement;
  • promouvoir la garde des factures en cours (les factures sont une sorte de «processus» physique – sur papier, et le premier secrétaire est responsable de garder ces «processus» sous sa garde, de manière organisée, ce qui lui permet de toujours le localiser nécessaire);
  • déterminer la remise aux sénateurs des extraits électroniques relatifs aux questions à l’ordre du jour (pour faciliter le travail, les textes des projets de loi – qui constituent ce «processus» physique, qui sera voté ce jour-là, sont numérisés et transmis électroniquement au Sénateurs);
  • transmettre les documents distribués aux commissions; et délivrer les cartes d’identité des sénateurs.

O Deuxième secrétaire, à son tour, a les fonctions suivantes: rédiger les procès-verbaux des séances secrètes, les lire et les signer après le premier secrétaire.

Déjà Les troisième et quatrième secrétaires concourent: faites l’appel des sénateurs; compter les votes, dans la vérification des votes; et aider le Président à compter les élections, à noter les noms des personnes votées et à organiser les listes respectives.

Succession présidentielle

Un aspect qui rend les fonctions de président des chambres de la Chambre des députés et du Sénat d’une grande pertinence, et un objet de cupidité parmi les députés et les sénateurs, est lié à la ligne de succession de la présidence de la République.

La Constitution fédérale de 1988 établit qu’en l’absence du Président et du Vice-président de la République ou en cas de vacance de tels postes (décès, destitution, démission, etc.), ils seront appelés à assumer la présidence de la République, dans cet ordre: le Président de la Chambre des députés, le président du Sénat fédéral et le président de la Cour suprême fédérale.

Cela signifie que, par exemple, si le président et le vice-président sont absents du pays pendant 10 jours, au cours de cette période, celui qui exercera la fonction de président de la République est le président de la Chambre de la Chambre des députés fédéraux, et en son absence le Président du Bureau du Sénat.

Accréditation des institutions de la société civile

Enfin, un point important concernant les conseils d’administration est lié à l’accréditation des institutions de la société civile.

Les membres des institutions de la société civile (associations professionnelles, syndicats, ONG, etc.) peuvent se rendre dans les locaux de la Chambre des députés fédéraux et du Sénat fédéral, pour accompagner les séances publiques, par exemple.

À cette fin, ces établissements doivent procéder à une accréditation.

Tant à la Chambre des députés fédéraux qu’au Sénat fédéral, le premier secrétaire du Bureau est chargé de recevoir la demande d’accréditation et la documentation pertinente.

Références

Brésil, Constitution fédérale de 1988

Chambre des députés fédéraux, Règlement intérieur

Sénat fédéral, Règlement intérieur


Vous pourriez également aimer...