Le Brésil

Quotidiennement, la Chambre décide aujourd’hui si Daniel Silveira reste en prison

Quotidiennement, la Chambre décide aujourd’hui si Daniel Silveira reste en prison ou non. Il a demandé l’AI-5 et les gens de la Cour suprême l’ont trouvé. En fait, je m’inquiète pour le garçon. S’il reste trop longtemps sans anabolisant, il peut avoir une crise de sevrage. Ils disent que cela pourrait même ressembler à la veine de Havan.

Au moins, le gars est habitué à cette affaire de prison, car il a passé près de 100 jours dans une caserne.

Les députés voulaient libérer le cambriolage rapidement, mais le vote de la STF pour le garder aux échecs s’est terminé par 11 à 0. Même mon juge a voté contre! Ensuite, c’était difficile. C’était une raclée pire que le 7 à 1 pour l’Allemagne, encore pire que l’élimination de Nego Di, car il a obtenu 98,76% des voix et Daniel 100%.

Sur cette photo, brisant la plaque de Marielle, se trouvaient Daniel Silveira, Witzel et Rodrigo Amorim. Deux sont déjà en prison. Seul Amorim manque. Mais c’est un gars propre, après tout, il est député du PSL-RJ et était candidat à la vice-maire dans le ticket de Flavinho.

Au quotidien, la vérité est que Daniel Silveira est plus abandonné qu’une chatte enceinte. Aucun député ne l’aime et le PSL va expulser le garçon (mais il peut toujours se rendre à Novo, qui est la place des garçons de droite avec le chaume). Je suis moi-même silencieux sur le sujet depuis deux jours et même le PGR (même le PGR!) A dénoncé le gars. Dans mon gouvernement c’est comme ça: ce n’est pas la souris qui quitte le bateau, c’est le bateau qui laisse la souris, kkk!

Arthur Lira a passé ces jours à parler aux gars de la STF et aux chefs du parti. Il voulait essayer de libérer Silveira en promettant une punition. Mais le STF n’est pas tombé pour ça. La Chambre n’a même pas suspendu Flordelis, hé!

En fait, je ne sais pas si Lira fera de son mieux pour l’enfant. Il a l’hémorroïde dans sa main, car il sera bientôt jugé par le STF. Donc, si vous vous opposez au STF, les juges peuvent se venger. Et avec le reste de Centrão, ce n’est pas très différent, non. Tout le monde sera jugé par la Cour suprême et les gars sont tellement plus sales que les couches pour bébés.

Au moins, ils ont emmené Daniel hors du commis de la police fédérale et dans le bataillon du PM. Là, il partagera une cellule avec des miliciens. Et il est toujours bon d’être parmi des gens sympathiques.

Toréador

#diariodobboo

Vous pourriez également aimer...