Le Brésil

Regarder la nature inspire l’art par un professeur de l’USP pendant la pandémie – Jornal da USP

Crédit photo : Geciane Porto

Interdite de visiter, de voyager et d’être dans les endroits qu’elle souhaiterait, en raison de la pandémie, la professeure Geciane Porto, de la Faculté d’économie, d’administration et de comptabilité (FEA-RP) de l’USP a décidé de revenir à l’une de ses passions, la peinture. « Au début de la pandémie, enfermé à l’intérieur de la maison, j’ai décidé de me remettre à peindre comme moyen de chercher à voyager en couleur, peignant des endroits que j’aimerais aller, mais que je n’ai pas pu visiter, alors j’ai réorganisé tous mes horaires pouvoir créer un espace juste pour la peinture et j’ai commencé à faire des recherches sur les fleurs, les arbres, les endroits que j’aimerais voir comme source d’inspiration », dit-elle.

À la suite de cette recherche, le projet a vu le jour. Fragments du regard, une exposition de toute sa production au cours de cette période, plus de trois douzaines de peintures utilisant la technique de l’huile sur toile. « C’est un regard sur la nature et les objets à la recherche de nouvelles perspectives, une recherche de capture d’éléments essentiels de la nature, à commencer par la recherche de couleurs intenses dans les fleurs et les arbres, qui laissent de côté leur forme conventionnelle et présentent des aspects qui synthétisent les nuances, que ce soit de la lumière ou de la forme de ces éléments.

Vous pourriez également aimer...