Rodríguez : nous montrons que le Venezuela n’est pas géré par la pression

Jorge Rodríguez, chef de la délégation du gouvernement du Venezuela dans le dialogue avec les secteurs extrémistes de l’opposition vénézuélienne, a célébré la réalisation de ce processus qui aura lieu au Mexique et a affirmé qu’il a été démontré que les Vénézuéliens ne cèdent pas aux pressions .

« Nous avons montré que le Venezuela n’est pas géré par la pression, chez nous le mot marche, le lobe frontal qui est le lobe de l’accord, du dialogue, de la négociation (…). Les menaces ne fonctionnent pas avec nous, le respect de la constitution que nous nous sommes donné fonctionne », a-t-il déclaré lors de son discours lors de la cérémonie d’installation de ce processus de pourparlers à Mexico.

Il a souligné que ce processus a été réalisé « au milieu de nombreux obstacles au milieu d’attaques rusées » et a affirmé que même « même aujourd’hui, il y a ceux qui semblent avoir des agendas différents, notre agenda est de persister à ce que nous, entre Vénézuéliens et Vénézuéliens, avancez dans ces conversations. »

Il a remercié le Royaume de Norvège et le gouvernement du Mexique pour leurs efforts pour réaliser l’installation. « Nous remercions les pays qui affichent une manière de faire de la diplomatie qui garantit le droit à la souveraineté et à l’autodétermination, grâce au Mexique, grâce au secrétaire (Marcelo) Ebrard », a-t-il déclaré.

★★★★★