Le Venezuela

Rubén Limardo est intronisé au Temple de la renommée de l'escrime

L'escrimeur vénézuélien Rubén Limardo continue de baigner dans la gloire et rend sa nation fière chaque jour qui passe. Maintenant, le champion de Ciudad Bolívar est un immortel.

Limardo a été intronisé au Temple de la renommée de la Fédération internationale d'escrime (FIE), comme l'entité elle-même l'a annoncé ce mardi dans un communiqué et ainsi le Créole rejoint les Cubains Ramón Fonts, comme les deux seuls Latinos en ce temple des immortels.

«Je suis heureux d'avoir reçu cette nouvelle, d'autant plus qu'elle arrive à un moment difficile, dans lequel je n'ai pas pu retrouver ma famille au Venezuela en raison de la pandémie. Cela représente pour moi une nouvelle impulsion pour ma carrière sportive », a déclaré le médaillé d'or à Londres 2012.

Cette reconnaissance revient à l'épéiste vénézuélien même s'il est un athlète actif, ce qui est autorisé par les règlements de la FIE.

«Être membre du Temple de la renommée de la FIE est un honneur, voici les meilleurs au monde, c'est une fierté en tant que Vénézuélien, en tant qu'athlète, en tant que personne. Je ne m'y attendais pas, au contraire, je ne savais même pas qu'il y avait un Hall of Fame, je le savais quand j'ai reçu la candidature », a ajouté l'actuel monarque panaméricain.

Une palmeraie assez grande est celle qui accompagne l'escrimeur vénézuélien, mettant en évidence une triple couronne d'épée dans la catégorie jeunesse, quatre médailles d'or, quatre d'argent et une de bronze aux Jeux panaméricains, ainsi qu'une deuxième place dans un championnat du monde et la médaille d'or à Londres. .

Limardo aspire à un autre métal olympique et fait partie des 19 athlètes vénézuéliens qui ont déjà leur billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020.

"Je ne pense toujours pas à la retraite, je veux participer aux Jeux Olympiques de Paris en 2024", a expliqué Limardo dans un communiqué.

Vous pourriez également aimer...