Le Brésil

sans alliance, PDT et PT se disputent la 2e place

São Paulo – Le capitaine adjoint fédéral Wagner (UB) est en tête de la course pour le gouvernement du Ceará, selon des sondages publiés ce jeudi (4). Candidat soutenu par le président Jair Bolsonaro, Wagner a obtenu 38% des intentions de vote au sondage Ipespe, contracté par le journal. Les personnes. Et cela a ajouté jusqu’à 35% de la préférence électorale dans l’État dans l’enquête Real Time Big Data, commandée par Réseau d’enregistrement du Ceara.

Selon Ipespe, Capitão est suivi par l’ancien maire de Fortaleza Roberto Cláudio (PDT), qui a 28 %, tandis que le député d’État Elmano de Freitas (PT) a 13 %. Même scénario, avec des variations numériques, vérifié par RealTime Big Data, dans lequel le piéton était également en deuxième position, avec 26 % des voix. Viennent ensuite PT dans une marge plus serrée, avec 21% d’intentions. Les deux études sont les premières à montrer une enquête électorale pour le gouvernement du Ceará après la fin de l’alliance de 16 ans dans l’État entre le PT et le PDT. Et avec la définition du nom d’Elmano par PT.

Dans le sondage Ipespe, les candidats sont suivis par Zé Batista (PSTU), avec 1%, et par Adelita Monteiro (Psol), également avec 1% des voix. Les entretiens ont été réalisés entre le 30 juillet et le 2 août, donc, avant que le candidat du Psol ne se retire de la course pour soutenir Elmano de Freitas. Les électeurs qui ont l’intention de voter nul ou blanc ont totalisé 11 %. Et les indécis, encore 8 %.

Elmano grandit avec Lula

L’enquête Ipespe a entendu un millier de personnes âgées de 16 ans ou plus dans toutes les régions du Ceará, par téléphone. La marge d’erreur est de plus ou moins 3,2 points de pourcentage, avec un intervalle de confiance de 95,5 %. La recherche est enregistrée auprès du Tribunal Supérieur Electoral sous les protocoles BR-03845/2022 et CE-01693/2022.

RealTime Big Data a interrogé 1 500 électeurs entre mardi et mercredi. La marge d’erreur est de 3 points et le niveau de confiance est de 95 %. L’enquête est enregistrée auprès du Tribunal électoral sous le numéro CE-06152/2022. Cette étude a également testé les noms des candidats du gouvernement en tant que parrains politiques. Avec le soutien de Bolsonaro, le capitaine Wagner est en tête du scrutin, avec 34 % des voix, mais réduit son avance à un point de pourcentage au-dessus de la marge d’erreur.

Le candidat d’Elmano de Freitas remporte le plus, avec le soutien de Luiz Inácio Lula da Silva (PT), puisqu’il obtient 30% des voix, se hissant à la deuxième place. Roberto Cláudio tombe en troisième position avec le soutien de Ciro Gomes (PDT), avec 25% des voix. Les blancs et les nuls totalisent 6 % et les indécis, 5 %.

Camilo ouvre la voie au Sénat

Les deux sondages ont également mesuré les intentions de vote pour le Sénat. Dans les deux cas, l’ancien gouverneur Camilo Santana (PT) mène confortablement la course pour un siège au Ceará. Le PT réalise 66% à 68% des intentions de vote face au conseiller Inspecteur Alberto (PL), qui a enregistré 5%, en plus de Doutor Cabeto (PSDB), 3%, et Paulo Anacé (Psol), avec 1%. Le candidat Carlos Silva (PSTU) n’a pas marqué dans le sondage Ipespe.

Dans la relance du Real Big Data, Camilo Santana atteint 66% des voix, contre 3% des autres candidats.

Écrit par : Clara Assunção

Vous pourriez également aimer...