Le Brésil

São Paulo maintient l’utilisation obligatoire des masques en décembre

São Paulo – Le gouvernement de São Paulo a décliné, ce jeudi (2), et n’autorisera plus l’utilisation de masques dans les environnements extérieurs. La mesure devait entrer en vigueur le 11, mais avec l’apparition de la variante omicron, le port du masque restera obligatoire.

L’annonce a été faite par le gouverneur João Doria (PSDB), qui se trouve à New York. La confirmation de trois cas de variante omicron a incité le comité scientifique d’État à orienter le report de l’assouplissement de la mesure. Dans un communiqué, le gouvernement de l’État s’inquiète des dates de fête ce mois-ci.

« Dans la recommandation faite au gouvernement de São Paulo, le comité scientifique a souligné qu’il existe des incertitudes concernant l’impact de la variante omicron à la veille de la fin de l’année. Les périodes de Noël et de la Saint-Sylvestre ont tendance à provoquer un surpeuplement important, ce qui facilite la transmission de maladies respiratoires comme le Covid-19 », précise le texte.

réveillon de Nouvel an

Ainsi, la ville de São Paulo a suivi les directives de l’État et, en plus de maintenir l’utilisation des masques, a également décidé d’annuler la fête du Nouvel An dans la ville. Les mesures ont été recommandées par la Surveillance de la santé, qui a réalisé une étude avec des indicateurs épidémiologiques et de soins.

Le secrétaire municipal à la Santé, Edson Aparecido, a déclaré au journal Folha de São Paulo qu’il n’y aura pas de réveillon dans la capitale. « Bien que toutes les données de la municipalité soient positives, mais l’émergence de la variante omicron et aussi le mois de décembre avec le commerce populaire, il a été indiqué de maintenir l’utilisation de masques et d’annuler la Saint-Sylvestre. »

Plus tôt, le secrétaire d’État à la Santé, Jean Gorinchteyn, a déclaré que les villes devraient envisager de confirmer les cas de patients atteints de la variante omicron du nouveau coronavirus. La déclaration a été faite lorsqu’on lui a demandé si le gouvernement recommanderait aux municipalités l’annulation des fêtes de la Saint-Sylvestre.

Vous pourriez également aimer...