Le Venezuela

Sept policiers ont été arrêtés pour une effraction illégale

Sept responsables de la Police nationale bolivarienne (PNB) ont été arrêtés pour leur participation présumée à un raid illégal qui a eu lieu dans une ferme située dans l’urbanisation Trigal Norte, à Valence, dans l’État de Carabobo, selon des sources judiciaires.

Tout a été découvert parce qu’un homme a dénoncé que son identité avait été usurpée pour traiter un mandat de perquisition irrégulier exécuté dans la propriété valencienne susmentionnée.

Lorsqu’ils ont fait une descente dans ladite propriété, les policiers ont détenu la famille qui s’y trouvait ; Ils les ont torturés et volé trois camions et des bijoux, entre autres biens. De plus, dans les véhicules volés, les hommes en uniforme se sont rendus dans les fermes familiales situées à Apure et Falcón d’où ils ont également chargé des marchandises.

Après avoir mené les enquêtes, le ministère public a procédé à la libération du groupe familial et a ordonné la capture des policiers identifiés comme étant Carmelo Álvarez Rosma (42 ans), Richard José Pérez (39 ans), Santi Gabriel Prato (41 ans), Yuneisi Alexandra Palencia Méndez ( 20 ans), Nairobi Yenerika Peña La Cruz (31), Juan José Rico Márquez (22) et Enyerbert Alexander Sánchez (30 ans).

Les détenus ont été présentés devant la 38e Cour de contrôle de Caracas où ils ont été inculpés de corruption, d’abus de fonctions, de vol aggravé de véhicule, de privation illégitime de liberté, de contrefaçon d’acte public et de traitements cruels. Le ministère public poursuit les enquêtes car il soupçonne que d’autres policiers sont impliqués.

Vous pourriez également aimer...