Le Venezuela

Tous les auvents ont jeté leurs coqs pour le 6D

Le Conseil national électoral (CNE) a affirmé qu'avec l'inscription des candidats aux élections législatives du 6 décembre, la confiance des organisations à vocation politique dans le système électoral se renforce. «Les organisations à vocation politique nationale et régionale présentent leurs candidats au @ve_cne (CNE) pour les élections législatives du 6 décembre, réitérant leur confiance dans notre système électoral automatisé, transparent, sûr et auditable», a écrit le Power Electoral sur son compte Twitter.

Auparavant, les blocs d'opposition (Alianza Democrática et Alianza Venezuela Unida) ont présenté leurs candidats
de participer aux élections législatives, où plus de 20 millions de Vénézuéliens sont convoqués pour élire les nouveaux membres de l'Assemblée nationale.

De son côté, déjà jeudi 3 septembre dernier, le Parti socialiste uni du Venezuela (Psuv) a présenté ses candidats aux élections, où seront élus plus de 200 députés qui constitueront le pouvoir législatif, pour la période 2021-2026.

L'un de ceux qui étaient présents ce vendredi pour s'inscrire était le président de l'Assemblée nationale (AN), Luis Parra. «Nous devons toujours travailler pour des garanties électorales, c'est notre défi. Or, un espace donné est un espace perdu. Nous ne concevons pas une lutte par contumace pour parvenir à un changement politique au Venezuela.

Le reste a représenté une arnaque, cela a représenté de la frustration, de la souffrance et aujourd'hui, les Vénézuéliens qui croient que l'électeur doit décider, nous devons en donner l'occasion. Le vote est un droit et nous devons l'exercer en tant que droit à la vie ou à la santé », a déclaré Parra.

Un autre groupe d'opposition qui s'est rendu hier au siège de la CNE était le bloc «Alliance démocratique». L'un était Jonathan Patti du parti Copei.

Dans des déclarations diffusées par VTV, Patti a indiqué que cette alliance est composée des parties Copei, Acción
Démocratique, Hope for Change, Progressive Alliance et Let's Change. Lors de sa présentation, le chef de l'opposition Copeyano a déclaré sans ambages que "cette alliance cherche à mettre avant tout l'importance que réclame le peuple vénézuélien, c'est-à-dire que les politiciens pensent d'abord à leurs citoyens".

Vous pourriez également aimer...