Le Brésil

TVT diffuse une série inédite de six épisodes sur l’innovation en Chine

São Paulo – La série en six épisodes L’innovation en Chine, diffusé le lundi à 21h30 le TVT, est l’occasion d’actualiser les connaissances sur des sujets tels que l’information, les nouvelles formes d’énergie, l’industrie et la fabrication, les sciences de la vie, l’exploration aérospatiale et océanique et l’avenir. Le premier épisode (que l’on peut voir à la fin de ce texte) a été diffusé le 16 août avec le thème Informatique. Ce lundi (23), à partir de 21h30, le deuxième épisode de la série abordera un enjeu crucial pour la planète : Nouvelles formes d’énergie.

Avant chaque épisode, des experts brésiliens expliquent la croissance de la Chine, une nouvelle puissance mondiale inconnue de la plupart de la population brésilienne. Dans ces deux premiers, l’invité est le professeur de troisième cycle en économie politique internationale à l’Université fédérale de Rio de Janeiro (UFRJ), Isabela Nogueira.

« Ce deuxième épisode est très illustratif de la place de ce que nous appelons ‘la transition énergétique dans ce nouveau monde’ et comment cela ferme de nombreux coins des défis actuels du développement de la Chine », explique le professeur. Coordinatrice du LabChina de l’UFRJ, Isabela considère le besoin objectif et concret de la Chine de changer son modèle énergétique. D’autre part, elle note que la Chine se dirige vers des secteurs qui ne sont pas encore totalement dominés par les entreprises américaines, européennes et japonaises. « En d’autres termes, les technologies solaires et éoliennes, des technologies qui font partie de ce que nous appelons les technologies vertes et qui sont absolument essentielles à cela. »

En attaquant la Chine, le Brésil perd une « opportunité historique » de coopération, selon un analyste

laboratoire d’étude

Le professeur Isabela Nogueira raconte les grandes transformations que traverse la Chine en ce moment. L’épisode technologique présente des voitures sans conducteur, des villes intelligentes et du trafic, grand rendez-vous et l’utilisation de satellites pour augmenter la productivité dans l’agriculture. « Tout cela fait partie de ce que nous allons appeler la quatrième révolution industrielle et quels sont les secteurs dans lesquels la Chine espère dominer. »

Il y a quarante ans, la Chine était au bord de la faillite alimentaire et est maintenant en passe de rattraper les nations riches. Et, plus que cela, « maintenant, il s’agit de diriger des technologies perturbatrices de ce que nous appelons un paradigme technologique ».

Mais, après tout, alors que le pays asiatique parvient à faire ce grand saut, qu’est-ce qui se cache derrière ? « Dans une large mesure, il s’agit d’un système d’innovation très audacieux, énorme et extraordinaire. C’est aussi un modèle de développement véritablement autonome et national de développement. Donc, un modèle qui rompt avec tous les fondements du néolibéralisme. En d’autres termes, ils n’ont pas la finance comme norme systématique pour définir l’administration de la réalisation de la richesse et elle a un rôle absolument central dans l’État, dans la structure économique », explique Isabela.

Chine, État planificateur

Selon le coordinateur de LabChina, un premier point a cette centralité de l’Etat en tant que planificateur, intervenant dans l’activité économique. De cette façon, il détermine le taux de croissance et d’investissement dans les innovations, les investissements centraux pour ses entreprises d’État, les banques d’État pour le contrôle des capitaux, les politiques de science et de technologie industrielles, un système économique qui recherche effectivement l’autonomie des États-Unis. hégémonie. « Deuxièmement, forgé dans la botte de l’impérialisme, avec ce souvenir vivace du siècle d’humiliation qui a marqué la Chine de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, qui restitue effectivement la fierté d’être chinois et la capacité de reconstruction nationale, de leadership national, est le parti communiste.

L’enseignant parle en termes de civilisation et d’héritage de ce soi-disant « Empire du Milieu ». Il aborde également les « 2000 ans de civilisation », avec un nombre extraordinaire d’institutions et une formation socio-économique très basée sur cet héritage. « C’est dans ce contexte que s’inscrivent la modernisation et l’innovation technologique.


comment sera-t-il

Durée: 6 épisodes de 53 minutes.
Lorsque: Tous les lundis, 21h30
: TVT, chaîne numérique ouverte 44.1 (Grand São Paulo)

  • épisodes
  • 1 | Informatique
  • 2 | Nouvelles formes d’énergie
  • 3 | Industrie et Commerce
  • 4 | Sciences & Vie
  • 5 | Exploration aérospatiale et océanique
  • 6 | Croissance

Vous pourriez également aimer...